Expert - Indépendant - Militant
Que Choisir
abonner
Déjà abonné ? S'identifier

Comparateur

Gaz / électricité

Grâce à notre calculateur de consommation de gaz et d’électricité, vous pouvez réduire votre facture annuelle d’énergie. Une fois cochées les cases qui permettent de déterminer votre consommation, le montant annuel de votre dépense s’affiche. Vous pouvez le comparer à toutes les offres commerciales disponibles, le montant d’économies réalisé ou son surcoût sont précisés pour chacune. En cliquant sur le nom du fournisseur, vous avez accès à l’évaluation de son contrat et à notre avis sur ses offres.

1Type d’énergie

Sélectionnez votre type d’énergie :

2Localisation 

 
VALIDER
 

3Consommation

Gaz

J’évalue ma consommation

Consommation annuelle :

kWh
 

Votre consommation est estimée à : kWh

 
 

2Localisation 

 
VALIDER
 

3Consommation

électricité

Votre tarification :  


Votre puissance de consommation : 

Votre consommation :


J’évalue ma consommation

Consommation annuelle :

Consommation annuelle estimée :

 
 
 
 
kWh
 
 

 
 

2Information

Gaz / électricité

Une seule facture et un seul fournisseur pour le gaz et l’électricité, comme au temps pas si ancien où EDF et GDF ne formaient qu’une seule et même entreprise, c’est tentant.

GDF Suez l’a bien compris. L’entreprise remplit une mission de service en distribuant le gaz au tarif réglementé fixé par les pouvoirs publics, mais depuis l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence, elle démarche à partir de son énorme fichier d’abonnés au gaz pour proposer de souscrire à une offre couplée gaz + électricité. Quand les usagers franchissent le pas, c’est avant tout pour le côté pratique de la facture unique, sans toujours comprendre qu’ils quittent les tarifs réglementés.


Attention, ces offres-là ne sont pas les plus compétitives. En l’état actuel du marché, Que Choisir les déconseille.

Dans ses offres e-Dolce et Dolce Primo électricité et gaz naturel à prix fixe, GDF Suez facture le kWh à un prix supérieur au tarif réglementé : en zone 2 par exemple, 5,802 centimes contre 5,55 centimes, soit +4,5 %. Le prix du gaz étant orienté à la baisse depuis la révision de la formule de calcul mise en place début 2013, ce n’est pas une bonne affaire. Certes le prix du kWh électrique est un peu inférieur au tarif réglementé d’EDF (-3,3 %), sans justifier pour autant le surcoût du gaz, qui pourrait se creuser si la tendance tarifaire à la baisse persiste.


De leur côté, les offres électricité + gaz de Direct Energie sont plus compétitives que les tarifs réglementés respectifs du gaz et de l’électricité (comme le prouvent nos comparateurs).

 
Restez informés !
Recevez
GRATUITEMENT
notre lettre hebdomadaire !
  • 1 contenu payant OFFERT chaque semaine
  • Actus, tests, enquêtes, réalisés par des experts indépendants
  • Déjà plus de 600 000 inscrits !