Déjà abonné ?  S'identifier
 

Diminuer la policeAugmenter la police Imprimer

Test de produits

Lessives

Le protocole

L’efficacité prime. La présence d’allergènes est pénalisée et l’impact sur l’environnement entre dans la notation.

Lavage à 40 °C

Des tissus en coton et en mélange coton/synthétique sont imbibés de taches puis mélangés à 3 kg de linge propre. Le tout est lavé à 40 °C avec les doses de lessive recommandées pour un linge moyennement sale et une eau de dureté moyenne. Chaque lessive subit six essais. Des mesures photométriques sont réalisées sur les salissures avant et après chaque lavage pour déterminer leur taux d’élimination.

Maintien du blanc

L’essai est effectué sur des tissus blancs ajoutés aux 3 kg de linge, on mesure le degré de blancheur et de grisaillement après 6 lavages.

Transfert de couleurs

Quatre tissus imbibés d’un colorant (noir, orange, rouge, bleu) sont lavés avec des tissus blancs. On mesure les écarts colorimétriques sur les tissus initialement blancs.

Impact sur l’environnement

Pour simuler le lavage, une dose de lessive est diluée dans 13 litres d’eau, le tout est chauffé et agité. Ce bain de lavage est ensuite mis en présence d’une petite quantité de bactéries issues de stations d’épuration pendant 28 jours. On mesure la quantité de matière organique présente en début et en fin d’essai ; l’écart est le taux de biodégradabilité. Le bain de lavage subit ensuite trois essais d’écotoxicité. On observe les effets produits par diverses dilutions de bains de lavage sur la mobilité, la croissance, la reproduction de différents organismes aquatiques (microalgues et minuscules crustacés).

Allergènes

Les 26 substances parfumantes classées allergisantes sont recherchées et dosées.

Élisabeth Chesnais
Mélanie Marchais

Exprimez-vous dans notre forum

> Partagez vos expériences