Déjà abonné ?  S'identifier
 


Diminuer la policeAugmenter la police Imprimer

Guide d'achat

Appareils photo numériques bridge

Entre le compact et le réflex

À mi-chemin entre les compacts et les reflex, tant au niveau du budget que des performances, les bridges ciblent un public d’amateurs éclairés. Abordables mais assez encombrants, ils proposent une grande liberté de réglages et surtout des zooms puissants.

Bridge

Le bridge (« pont », en anglais) est une sorte d'intermédiaire entre l'appareil photo compact et le reflex. Ce positionnement le place d’ailleurs en concurrence avec les deux familles, en termes de prix comme de performances. Un bridge d’entrée de gamme ne vaut pas nécessairement mieux qu’un compact haut de gamme ; un reflex premier prix, pas forcément plus qu’un bridge de qualité. Pour décrire en un mot cet appareil ambivalent, disons qu’il s’agit d’un appareil photo numérique robuste (mais encombrant), doté d’un zoom très puissant (mais d’un objectif inamovible) et d’un viseur électronique (fiable).

Grâce à leur boîtier complet, les bridges offrent une ergonomie sans comparaison possible avec les compacts. La prise en main est généralement bien meilleure ; les doigts se positionnent naturellement et peuvent actionner sans contorsion les différentes et nombreuses commandes. Contrepartie de ce confort : l’appareil est assez lourd et encombrant. Mais cet encombrement se justifie également par la richesse des réglages et des modes. L’utilisateur a la main sur de nombreux paramètres : ouverture du diaphragme, vitesse d’obturation, balance des blancs, mise au point, etc. Il peut également se retrancher derrière un mode automatique s’il le souhaite.

Un objectif inamovible

zoom

Zoom du bridge Panasonic Lumix

L’objectif contribue à l’encombrement général de l’appareil. Ses grandes plages focales jouent heureusement en sa faveur. C’est même l’un des principaux atouts de ce type d’appareil : un bridge est très polyvalent, il permet de prendre des photos de tous types (familiales, grandes étendues, groupes, portraits, sportifs…) avec une qualité satisfaisante. Attention toutefois à la focale minimale, qui doit avoisiner 28 mm pour offrir un véritable grand angle (et permettre ainsi de photographier un large champ, par exemple un paysage ou un groupe de personnes dans une petite pièce où le photographe manque de recul). Le zoom, facteur de grossissement, intervient ensuite. Sur un bridge, il peut monter jusqu’à ×40 ! Idéal pour prendre des photos de très loin.

Un objectif de bridge est conçu pour offrir de bonnes performances sur toute la longueur de la plage focale. Une raison à cela : il n’est pas interchangeable. C’est, avec son viseur (lire l’encadré), ce qui caractérise ce type d’appareil 1. Les utilisateurs les plus exigeants pourront y connecter des compléments optiques (entre 50 et 400 €) pour étirer les bornes de la plage focale dans les deux extrêmes. Un « vrai » stabilisateur, optique ou mécanique (et non numérique, lire l’encadré), est indispensable pour limiter les flous, notamment en zoom maximum.

Un écran large

Plus l’écran est grand, plus facile est la prise de vue. Mais au-delà de la taille, il faut tenir compte de sa résolution, du contraste et de sa capacité à limiter l’apparition de reflets. Par ailleurs, préférez-le multidirectionnel, verticalement et horizontalement. Vous pourrez ainsi vous en servir en toutes circonstances.

Un capteur à la hauteur

La résolution du capteur ne constitue plus un critère de choix décisif : elle atteint désormais des niveaux suffisant largement à un usage courant. La moyenne se situe de 12 à 18 Mpixels, ce qui permet entre autres d’imprimer sans problème des images au format 21 × 29,7 cm ou supérieur en qualité maximale, voire de recadrer ses photos depuis son ordinateur si besoin.

Une sensibilité accrue

Regardez les différentes valeurs que vous pouvez attribuer à la sensibilité. Celle-ci détermine le rapport diaphragme/vitesse d’obturation pour un éclairement donné ; elle se mesure en ISO. L’utilisateur peut choisir entre différentes valeurs : 100, 200, 400, 800 et jusqu’à 1 600 dans la plupart des cas. Certains appareils permettent d’aller dans de plus grandes sensibilités (3 200, 6 400 ISO voire plus) pour photographier dans des environnements sombres. Mais, méfiance : la qualité est rarement optimale, les hautes sensibilités étant hautement génératrices de « bruit », c’est-à-dire de parasites nuisant au rendu. En photographie argentique, on parlait de « grain » pour évoquer ce phénomène.

Des fonctionnalités utiles

Appareil photo numérique bridge

Flash d'appoint Sony

Flash d’appoint. Il peut s’avérer utile pour remplacer le flash intégré, généralement moins performant (puissance, uniformité). Vérifiez dans ce cas que l’appareil est bien muni d’une griffe capable d’en accueillir un.

Mode rafale. Pour prendre des photos de sujets en mouvement, lors d’événements sportifs par exemple, photographier plusieurs images à la file automatiquement multiplie les chances de réussir son cliché. Le mode rafale se mesure en nombre d’images par seconde, il se situe en général autour de 2 ou 3. Certains appareils proposent plus, jusqu’à 8 images par seconde, mais pas en résolution maximale.

Format RAW. Les photographes apprécieront également de pouvoir enregistrer les images en RAW, un format d’enregistrement brut qui multiplie les possibilités de retouche (balance des blancs, exposition…) avant d’enregistrer le cliché dans un format lisible (en .jpg par exemple) pour l’exploitation. Cette méthode offre une plus grande souplesse dans la modification des paramètres de prise de vue, un meilleur rendu, et la possibilité d’enregistrer les réglages choisis (sur l’ordinateur) pour les appliquer à plusieurs images (traitement par lot). La contrepartie : les fichiers RAW sont très volumineux, ce qui oblige à utiliser des cartes mémoires de grande capacité.

Piles ou batterie, il faut choisir

Appareil photo numérique bridge

Chargeur de batterie Fujifilm

L’alimentation par piles limite les risques de se retrouver à court d’énergie, notamment lors de longs voyages, mais elle peut revenir cher à l’usage. Lorsque l’appareil est alimenté par une batterie, un second exemplaire peut s’avérer pratique pour ne pas se trouver à court. Comptez entre 30 et 85 € (selon les marques et les modèles) pour une batterie et autant, ou presque, pour un chargeur supplémentaire. Certains bridges sont fournis avec une pile CR-V3, qui peut être remplacée par deux piles LR6 ou des accus.

 

Visée électronique

L’une des spécificités des bridges tient dans leur type de viseur 1. Optique sur les compacts (lorsqu’il y en a un), TTL (« through the lens ») sur les reflex, il est « électronique » sur les bridges. Il s’agit en fait d’un petit écran LCD qui cadre assez fidèlement l’image à capturer (en exagérant légèrement la luminosité). Il affiche certaines informations, comme l’exposition ou l’ouverture de l’objectif. Néanmoins, parce que le viseur est minuscule et de moins bonne définition, l’affichage y est de moins bonne qualité que sur l’écran principal. Les couleurs, notamment, sont moins fidèles, et la mise au point est difficile à contrôler.

Bruit numérique

Le principe de fonctionnement d’un appareil photo est le suivant : la lumière (photons) qui heurte la zone sensible (le capteur) est transformée en signal électrique puis en image numérique. Des parasites s’invitent toujours dans le processus, mais dans certaines conditions d’utilisation (faible luminosité, mouvement), ils sont particulièrement nombreux et dégradent l’image. C’est ce qu’on appelle le « bruit numérique ».

(1) Les frontières sont parfois floues entre les familles d'appareils photo. Il existe des compacts avec viseur électronique, par exemple.

Camille Gruhier
Cyril Brosset


Ce contenu vous a plu ?
Recevez GRATUITEMENT notre lettre hebdomadaire !
  • 1 contenu payant OFFERT chaque semaine
  • Actus, tests, enquêtes, réalisés par des experts indépendants
  • Déjà plus de 600 000 inscrits !

Restez informés !
Recevez
GRATUITEMENT
notre lettre hebdomadaire !
  • 1 contenu payant OFFERT chaque semaine
  • Actus, tests, enquêtes, réalisés par des experts indépendants
  • Déjà plus de 600 000 inscrits !
Voir aussi
Exprimez-vous dans notre forum

> Photo Vidéo