Déjà abonné ?  S'identifier
 



Diminuer la policeAugmenter la police Imprimer

Actualité

Garde d’animaux

Les méthodes douteuses d’Animagora

Des sociétés spécialisées se chargent de trouver à votre place le « dogsitter » idéal pour s’occuper de votre animal de compagnie pendant les vacances. Animagora donne accès à sa base de données en échange d’un acompte dont le montant annoncé au téléphone au moment de payer est très inférieur à celui réellement débité.

animagora-actu

Un lapin, un chien, un chat à faire garder du 1er août au 2 septembre ? Pas de problème : contactée par téléphone, la société Animagora s’occupe de vous trouver un « dogsitter ». Mais d’abord, pour avoir accès aux coordonnées des personnes disponibles, il faut faire une réservation et verser un petit acompte. Sur le modèle des marchands de listes qui sévissent dans l’immobilier locatif. « L’opérateur m’a dit qu’ils avaient un panel de familles d’accueil, et que je devais donner mon numéro de carte bancaire pour un prélèvement de 3,90 €, se rappelle Anna M. Ensuite, si je trouvais une famille d’accueil, je réglerais la somme restante. »

Problème : la confirmation reçue quelques minutes plus tard par courriel mentionne non pas 3,90 €, mais 128,70 €. Le calcul est vite fait : l’acompte annoncé a été multiplié par le nombre de jours de garde, soit 33. Au bout du fil, l’opérateur n’a jamais précisé que le montant de l’acompte s’entendait par jour. Anna M. ne s’attendait donc pas à voir son compte débité de 128,70 €. Elle a fait opposition au paiement, et s’est rétractée auprès d’Animagora.

À l’UFC-Que Choisir, nous avons voulu en avoir le cœur net. Nous avons donc joint Animagora sous une fausse identité, et sollicité une garde du 22 au 26 août inclus pour un chat. Un acompte de 7,90 € nous a été demandé. Une fois le règlement par carte bancaire effectué, une facture nous a été adressée quelques minutes plus tard. Elle indiquait un montant de 55,30 € (voir, pour preuve, l’enregistrement et la capture d’écran ci-dessous).

Cette mésaventure, de nombreux consommateurs à la recherche d’une solution pour leur animal domestique l’ont vécue. Ils la partagent volontiers sur les forums Internet. Leur colère est d’autant plus grande que, pour certains, la démarche n’a pas abouti, Animagora ne trouvant pas de « dogsitter ». Ils ont dû se débrouiller autrement pour faire garder leur animal. D’autres ont voulu se rétracter dès qu’ils ont réalisé que l’acompte ne correspondait pas au prélèvement, mais n’ont jamais pu se faire rembourser leur argent.

Il est possible de s’inscrire sur Animagora par Internet. Dans ce cas, la procédure prête moins à confusion : il est bien noté que l’acompte s’entend par jour, et si on règle tout de suite par carte bancaire, le montant total s’affiche. On sait donc à quoi s’en tenir. Reste que si, au vu du prix, l’internaute renonce à finaliser son inscription sur le Web, il peut encore être piégé. Car il a, au préalable, enregistré ses coordonnées téléphoniques sur le site. Animagora ne se prive pas de relancer, et dans ce cas, l’acompte annoncé est délibérément inférieur à celui débité, ce qui incite à conclure la transaction.

Capture d’écran de la somme réellement débitée par Animagora, soit 55,30 €.

capture-yahoo-mail

Anne-Sophie Stamane


Ce contenu vous a plu ?
Recevez GRATUITEMENT notre lettre hebdomadaire !
  • 1 contenu payant OFFERT* chaque semaine
  • Actus, tests, enquêtes, réalisés par des experts indépendants
  • Déjà plus de 600 000 inscrits !
*Choix de la Rédaction> En savoir plus

Restez informés !
Recevez
GRATUITEMENT
notre lettre hebdomadaire !
  • 1 contenu payant OFFERT* chaque semaine
  • Actus, tests, enquêtes, réalisés par des experts indépendants
  • Déjà plus de 600 000 inscrits !
*Choix de la Rédaction> En savoir plus
Voir aussi
Exprimez-vous dans notre forum

> Vie familiale