Déjà abonné ?  S'identifier
 

Auto | Guide d'achat

Diminuer la policeAugmenter la police Imprimer

Sièges auto

Comment choisir le bon siège auto adapté à son enfant

Acheter un siège auto pour enfant n'a rien d'anodin. Sans siège auto, les plus petits se retrouvent à la merci du moindre choc. Ce guide d'achat est destiné à vous aider à choisir le modèle adapté à l'âge et la taille de votre enfant.

Test Que Choisir : Comparatif Sièges auto

Nacelle (groupe 0), à installer transversalement sur la banquette arrière.

Nacelle (groupe 0), à installer transversalement sur la banquette arrière.

La priorité avant de se décider est de choisir un siège auto du groupe correspondant au poids ou à la taille de l'enfant (voir encadré ci-dessous) et réellement adapté à sa morphologie. Ne prenez surtout pas un siège trop grand afin de gagner quelques années avant l'achat du suivant.

Pour les nouveau-nés et les enfants prématurés, vous avez le choix entre une nacelle du groupe 0 ou un siège coque du groupe 0+. Dans la nacelle, le bébé sera allongé et mieux installé que dans une coque du groupe 0+ qui paraîtra disproportionnée au début.

Coque groupe 0+, à toujours installer dos à la route.

Coque groupe 0+, à toujours installer dos à la route.

Mais attention, il faudra quand même investir par la suite dans un siège du groupe 0+ installé dos à la route dès que l'enfant sera trop grand pour la nacelle, car il sera probablement encore trop petit pour être installé face à la route dans un siège du groupe 1. Une autre solution au sortir de la nacelle est d’opter pour un des rares sièges répondant à la nouvelle norme i-Size avec lesquels l’installation dos à la route est obligatoire jusqu’à 15 mois et possible encore au-delà.

 

Siège du groupe 1, qui doit généralement être installé face à la route.

Siège du groupe 1, qui doit généralement être installé face à la route.

siege-isize

Siège i-Size pour enfant de 61 à 105 cm, qui doit être installé dos à la route jusqu’à 15 mois, et peut l’être jusqu’à 87 cm.

Les groupes

Selon le règlement en vigueur (R44-04), les sièges auto sont classés en 5 groupes définis selon le poids de l'enfant (âges théoriques) qu'ils peuvent accueillir.

  • Groupe 0 : de la naissance à 10 kg, soit environ 18 mois.
  • Groupe 0+ : de la naissance à 13 kg, soit 2 ans et demi-3 ans.
  • Groupe 1 : de 9 à 18 kg, soit 1 an à 5-6 ans.
  • Groupe 2 : de 15 à 25 kg, soit 4 à 9 ans.
  • Groupe 3 : de 22 à 36 kg, soit 7-8 ans à 12 ans.

Les groupes 2 et 3 correspondent à ce que l'on nomme couramment « rehausseur ». Certains ne sont pas pourvus de dossier, nous en déconseillons l’usage.

 

Certains sièges couvrent plusieurs tranches de poids ; ainsi font-ils partie de plusieurs groupes à la fois, et on les note comme suit :

  • Groupe 0/1 et 0+/1 : jusqu'à 18 kg.
  • Groupe 1/2/3 : de 9 à 36 kg.
  • Groupe 2/3 : de 15 à 36 kg.

La première phase du nouveau règlement R-129, appelé i-Size, est entrée en vigueur en juillet 2013. Le R-129 cohabite donc avec le R44-04 et le remplacera définitivement d’ici quelques années. Selon le R-129, les sièges ne sont plus classés par groupes mais homologués selon la taille de l’enfant. La première phase du i-Size définit les sièges à harnais munis d’attaches Isofix.

Siège du groupe 2/3, couramment appelé rehausseur.

Siège du groupe 2/3, couramment appelé rehausseur.

Pour les plus grands (groupe 2/3), bannissez les rehausseurs simples sans dossier et utilisez toujours le siège avec son dossier, même s'il est possible de l'enlever. Choisissez un siège avec guide-sangle (parties en rouge sur l’exemple ci-contre), qui évitera un mauvais positionnement de la partie supérieure de la ceinture.

Certains sièges peuvent s'incliner légèrement vers l'arrière, ce qui évite que l'enfant ne s'affaisse vers l'avant lorsqu'il s'endort. Tenez compte du confort : l'enfant va passer des heures dans son siège, sans pouvoir bouger beaucoup. Par exemple, il est important qu'il puisse voir à l'extérieur du véhicule.

homologation

Types de marquages d’homologation obligatoires sur tous les sièges.

Vérifiez bien les marquages d'homologation, notamment la présence de la mention R44-04 (en achetant dans un magasin spécialisé, il devrait y avoir moins de risque).

N'achetez pas de matériel d'occasion : vous ne savez pas dans quel état est réellement le siège, notamment s'il a subi un accident, ce qui ne se voit pas forcément.

Dans le cas d'un achat de siège Isofix, assurez-vous qu'il est universel (1). Si ce n'est pas le cas, vérifiez que votre ou vos véhicules figurent dans la liste des véhicules compatibles. Cette liste doit être fournie par le fabricant et le vendeur, et on la trouve généralement sur le site Internet du fabricant. De manière générale, les sièges i-Size sont compatibles avec tous les véhicules homologués i-Size (encore peu nombreux, par exemple les Citroën C4 Cactus, Volkswagen Passat, Ford Mondeo). Ceux qui sont actuellement disponibles, c’est-à-dire avec harnais et munis d’attaches Isofix, sont compatibles avec la plupart des véhicules équipés du système de fixation Isofix.

Enfin, certains modèles (groupe 0+, i-Size et parfois groupe 1) peuvent être utilisés avec une embase (de série ou optionnelle) qui simplifie l'utilisation : elle reste à demeure dans le véhicule et la coque est simplement cliquée dedans quand on veut l'utiliser. Les sièges que l'on utilise pour les tout-petits servent en effet de siège auto, mais aussi pour transporter le bébé depuis la maison jusqu'à la voiture, ou bien dans le train, et parfois à la maison même si cela n'est pas conseillé pour le dos du bébé. Ainsi la coque 0+ est-elle très nomade, contrairement aux gros sièges des groupes supérieurs.

Siège du groupe 0+ et sa base (de type Isofix avec jambe de force).

Siège du groupe 0+ et sa base (de type Isofix avec jambe de force).

Test Que Choisir : Comparatif Sièges auto

(1) Pour l'Isofix, les modèles universels n’existent qu’en groupe 1 et sont installés face à la route ; ils doivent forcément être munis d'une sangle antirotation (troisième point d'attache destiné à limiter la rotation du siège en cas de choc frontal). Ceux dits semi-universels peuvent être du groupe 0, 0+ ou 1 et sont homologués pour une liste « plus réduite » de modèles. Leur système antirotation peut être une sangle antirotation ou une jambe de force. La liste des véhicules dans lesquels un siège Isofix semi-universel peut être utilisé doit être fournie par le vendeur au moment de l'achat. On la trouve aussi sur le site Internet du fabricant.

Lars Ly


Ce contenu vous a plu ?
Recevez GRATUITEMENT notre lettre hebdomadaire !
  • 1 contenu payant OFFERT chaque semaine
  • Actus, tests, enquêtes, réalisés par des experts indépendants
  • Déjà plus de 600 000 inscrits !

Restez informés !
Recevez
GRATUITEMENT
notre lettre hebdomadaire !
  • 1 contenu payant OFFERT chaque semaine
  • Actus, tests, enquêtes, réalisés par des experts indépendants
  • Déjà plus de 600 000 inscrits !
Exprimez-vous dans notre forum

> Pièce détachée