Déjà abonné ?  S'identifier
 



Diminuer la policeAugmenter la police Imprimer

Guide d'achat

Antimoustiques

Bien choisir son antimoustique

antimoustiques

C’est entendu, il est indispensable de se protéger des moustiques. Mais comment choisir, entre les différents produits à appliquer sur la peau, les bombes insecticides à pulvériser, les diffuseurs à brancher sur une prise de courant, les spirales à faire brûler, les appareils à ultrasons, les produits naturels à base d’huiles essentielles ou encore les bracelets antimoustiques et même, depuis peu, les applications pour smartphones ?

Test Que Choisir : Comparatif Antimoustiques

Il existe deux grandes catégories de produits antimoustiques, les répulsifs qui sont destinés à les maintenir éloignés, et les insecticides qui ont pour mission de les tuer. Leurs fonctions sont donc complémentaires, il est utile d’avoir les deux à portée de main quand on se trouve dans une zone infestée.

Les répulsifs classiques

Antimoustique

Répulsif cutané Mosquito Guard

La famille des répulsifs compte surtout des répulsifs cutanés qui s’appliquent sur la peau, mais aussi quelques répulsifs domestiques à installer dans le logement. 

Les répulsifs cutanés se présentent souvent sous la forme de spray, il faut alors éviter de pulvériser directement sur le visage, mais on trouve aussi des formulations en crème ou gel. 

Quelle formulation ?

Si les références de répulsifs sont nombreuses, les substances actives utilisées le sont moins. Les produits ont surtout recours au DEET (N,N-diéthyl-3-méthylbenzamide), à l’IR 3535, à l’icaridine, au citriodiol, aux extraits de plantes, à la citronnelle ou une huile essentielle. Les produits les plus efficaces sont à base de DEET à des concentrations de 25 et 30 %. Ils sont recommandés dans toutes les zones où les moustiques risquent de transmettre la dengue, le chikungunya ou le paludisme. L’icaridine est d’une efficacité correcte. L’efficacité de l’IR 3535 dépend de la composition du produit : un répulsif qui contient 20 % d’IR 3535 peut être très efficace, un autre qui en contient 25 % peut ne pas l’être. Celle du citriodiol est éminemment variable, en fonction de la formulation. Il faut en revanche renoncer à tous les produits naturels à base de plantes, que ce soit des extraits, des huiles essentielles ou de la citronnelle ; ils ne protègent pas

Quelle durée de protection ?

Antimoustique

Répulsif domestique à plaquettes Baygon

Les fabricants sont optimistes, ils annoncent 8 heures, parfois plus. En réalité, c’est toujours moins et c’est variable selon les individus et le contexte (pluie, sueur…). Quand un produit est bon, la durée moyenne de protection mesurée lors des tests en laboratoire est plutôt de l’ordre de 4 heures. Plutôt que se fier aux indications de l’emballage, il faut appliquer une nouvelle couche dès qu’on sent les moustiques approcher. 

À noter : les répulsifs domestiques sont souvent des plaquettes longue durée à poser sur un meuble. Les modèles à la citronnelle ne servent pas à grand-chose, leur efficacité est très faible. 

 

Les répulsifs alternatifs

Les substances chimiques efficaces contre les moustiques n’ont rien d’anodin, on peut donc être tenté d’opter pour des alternatives plus douces. Elles sont de plus en plus nombreuses et se vendent souvent en pharmacie ou parapharmacie, ce qui inspire confiance. Les bracelets sont par exemple très tendances et très prisés des parents qui les pensent peu nocifs pour les enfants. Il y a aussi les bougies à la citronnelle, les flacons et les sprays d’essences végétales, géranium ou citronnelle, les plaquettes d’huiles essentielles, les lampes à ultraviolets, les appareils à ultrasons, les porte-clés et depuis peu les applis antimoustiques pour smartphones.

Tests à l’appui, Que Choisir peut cependant affirmer que les allégations antimoustiques ne sont guère fondées. Il est inutile de s’en équiper. Les ultrasons ça ne marche pas, qu’il s’agisse d’un appareil à brancher, d’un portatif à poser sur soi ou d’une appli, les huiles essentielles non plus. Le bracelet à la citronnelle n’évite pas les piqûres, l’huile essentielle au géranium et la bougie à la citronnelle non plus.

Quant aux plantes, géraniums ou autres, elles n’empêcheront jamais des femelles moustiques affamées de sang de piquer.   

Les insecticides

Ils doivent tuer les moustiques, il leur faut donc des molécules chimiques adaptées. Ils utilisent des substances actives nocives pour la santé, il faut donc en faire un usage modéré. 

Antimoustique

Bombe aérosol Pyrel

Les bombes aérosol qui contiennent un insecticide de la famille des pyréthrinoïdes sont d’une efficacité redoutable. Sur les étiquettes, dans le paragraphe composition, ces substances se repèrent à leur nom qui se termine en  « thrine » (transfluthrine, tétraméthrine…). 

 

 

Antimoustique

Diffuseur électrique Catch

Les diffuseurs électriques qui se branchent sur une prise de courant sont parfois efficaces, parfois moins. C’est fonction de leur composition même si tous utilisent aussi des pyréthrinoïdes comme substance insecticide. Acheter au hasard en magasin en se fiant aux ingrédients ne garantit donc pas l’efficacité. 

 

 

Antimoustique Spirale à brûler - © Unclesam - Fotolia.com

Spirale à brûler

Les spirales à brûler qui contiennent une molécule de la famille des pyréthrinoïdes sont assez efficaces mais elles doivent être utilisées exclusivement en extérieur et pour une bonne protection, il faut se trouver à proximité immédiate. 

 

 

Test Que Choisir : Comparatif Antimoustiques

Élisabeth Chesnais


Ce contenu vous a plu ?
Recevez GRATUITEMENT notre lettre hebdomadaire !
  • 1 contenu payant OFFERT* chaque semaine
  • Actus, tests, enquêtes, réalisés par des experts indépendants
  • Déjà plus de 600 000 inscrits !
*Choix de la Rédaction> En savoir plus

Restez informés !
Recevez
GRATUITEMENT
notre lettre hebdomadaire !
  • 1 contenu payant OFFERT* chaque semaine
  • Actus, tests, enquêtes, réalisés par des experts indépendants
  • Déjà plus de 600 000 inscrits !
*Choix de la Rédaction> En savoir plus
Exprimez-vous dans notre forum

> Produit d'entretien