Déjà abonné ?  S'identifier
 



Diminuer la policeAugmenter la police Imprimer

Guide d'achat

Friteuse

Tout pour choisir sa friteuse électrique

Frites, poissons ou légumes panés, beignets… les friteuses électriques permettent de réaliser des mets salés ou sucrés pour le plus grand plaisir des gourmands. Mais les odeurs d’huile de friture peuvent en rebuter plus d’un. Pour répondre aux nouvelles attentes des consommateurs, les fabricants proposent désormais des machines sans huile, fonctionnant à air chaud pulsé. Ces appareils se veulent moins odorants tout en étant plus performants et plus diététiques. Nos conseils pour bien choisir.

→ Test Que Choisir : Comparatif Friteuses

guide-achat-friteuses

Sommaire

 

Les différentes friteuses

Au four, à la poêle, à la friteuse traditionnelle ou électrique… il existe plusieurs façons de cuire les frites. Chacune a ses avantages et ses inconvénients. Petit tour d’horizon.

• La friteuse traditionnelle (ou classique) à bain d’huile

Pour moins de 30 €, vous pouvez acheter une friteuse traditionnelle à bain d’huile, aussi appelée « classique ». Elle est composée d’une casserole, d’un panier et d’un couvercle. Il suffit de la poser sur une plaque de cuisson, d’ajouter de l’huile et d’attendre qu’elle chauffe !

Avantages

  • Adaptée aux petits budgets
  • Maîtrise de la température de chauffage
  • Nettoyage plus facile qu’une friteuse électrique à bain d’huile
  • Le couvercle peut parfois servir de plat
  • Toutes les parties vont au lave-vaisselle

Inconvénients

  • Place occupée sur la plaque de cuisson
  • Stabilité à plat, surtout sur un feu à gaz
  • Sécurité lorsque l’huile est chaude
  • Nettoyage en général, comme toutes les friteuses à bain d’huile
  • Pas de zone froide, ni de filtre à odeur

> Nos conseils. Si vous optez pour une friteuse traditionnelle, pensez à votre plaque de cuisson. Si cette dernière est à induction, faites attention au matériau de la cuve ! Ne la choisissez pas en fonte d’aluminium, mais en acier. Autrement, elle sera inutilisable.

Certaines friteuses classiques ont un couvercle pouvant également faire fonction de plat. Les frites, après cuisson, peuvent ainsi être servies dans le couvercle qui les gardera au chaud.

friteuse-classique

Si vous mangez rarement des frites ou des aliments frits, une friteuse traditionnelle suffit. L’huile peut être stockée dans des bouteilles (opération délicate à effectuer à l’aide d’un entonnoir) ou jetée.

 

• La friteuse électrique à huile

friteuse-electrique-huile

La friteuse électrique à huile classique permet de frire des aliments comme les frites, poissons panés, beignets, croquettes, légumes panés… Le principe est le même que celui d’une friteuse traditionnelle. La friteuse électrique possède une voire plusieurs résistances qui chauffent le bain d’huile. L’appareil permet de dégager la cuisinière ou plaque chauffante pour d’autres usages (cuisson de la viande en même temps, par exemple).

Les friteuses électriques sont généralement étudiées pour faciliter les fritures. Thermostat, régulateur de température, zone froide pour éviter la redéposition des restes d’aliments grillés sur les nouveaux sont les principales options proposées. Certaines ont un couvercle équipé de filtres à graisse et à odeur. Leur efficacité reste toutefois discutable. Quelques modèles sont équipés de robinets de vidange d’huile. Si ces systèmes sont pratiques, ils ne dispensent pas pour autant de la corvée de nettoyage.

Les friteuses électriques sont plus stables – à plat – que les friteuses traditionnelles. De plus, elles n’ont en principe pas besoin d’être déplacées après cuisson pour libérer de la place sur la cuisinière. Elles doivent se trouver à proximité d’une prise électrique et hors de portée des enfants.

Après utilisation, la corvée de nettoyage est plus importante que pour une friteuse traditionnelle. Bien qu’équipées pour certaines d’un robinet permettant de collecter l’huile, le dégraissage total exige une manipulation de l’appareil entier. Les friteuses électriques sont plus lourdes que les traditionnelles, et beaucoup de parties ne passent pas au lave-vaisselle.

Avantages

  • Facilité d’utilisation
  • Options possibles : thermostat, minuteur, cuve amovible, robinet de vidange, filtres…
  • Ne monopolise pas les feux de la cuisinière
  • Plus stable qu’une friteuse traditionnelle

Inconvénients

  • Manipulation de l’appareil lors du nettoyage
  • Stockage plus volumineux qu’une friteuse traditionnelle
  • Nécessite une prise électrique et un emplacement sécurisé
  • Pas de couvercle faisant fonction de plat à frites

> Bon à savoir

  • L’huile de friture peut être conservée pour réaliser une dizaine de cuissons. Il est fortement recommandé de la filtrer avant chaque réutilisation.
  • L’encombrement de ces friteuses est important. Si vous avez une petite cuisine, prévoyez un peu de place pour le stockage.
  • Une friteuse électrique est rentabilisée si vous faites souvent des fritures. Autrement, elle risque de vous encombrer.

 

• La friteuse sans huile ou à air chaud pulsé

friteuse-sans-huile

Si les frites ne sont pas réputées pour leur légèreté, il est aujourd’hui possible de réduire la quantité de matière grasse. La friteuse à air chaud pulsé (ou sans huile) a ainsi la particularité de cuire les frites avec peu – ou pas – d’huile. La cuisson se fait grâce à de l’air chaud circulant dans la cuve. Cela permet réaliser des frites plus diététiques. Certains modèles de friteuse à air chaud sont équipés de plateaux tournants qui permettent de cuire ou décongeler d’autres mets, comme des poêlées de légumes. Autres avantages, ces friteuses dégagent moins d’odeurs et de graisses ; le nettoyage est simplifié et les frites sont moins grasses. Selon la marque Seb, la friteuse Actifry permettrait d’obtenir des frites environ une fois et demi moins grasses qu’une portion similaire cuite dans l’huile (1).

Le goût des frites cuites avec une friteuse à air chaud est toutefois différent de celles cuites avec une friteuse à huile. Il en va de même pour la texture.

L’entretien de la machine est relativement simple, puisque la plupart des éléments passent au lave-vaisselle. Bémol, la cuisson est plus longue : comptez environ 45 minutes pour 1,5 kg de frites.

Parmi les pionniers, on trouve Seb avec l’Actifry (qui possède un plateau tournant), Philips avec l’Airfryer et, plus récemment, De’Longhi avec la Multifry.

Avantages

  • Frites moins grasses
  • Moins d’odeurs
  • Plus facile à nettoyer
  • Plus de plats réalisables
  • Option de mélange automatique (plateau tournant ou hélice)
  • Couvercle anti-odeurs

Inconvénients

  • Cuisson plus lente qu’une friteuse à huile
  • Stockage
  • Goût des frites
  • Coût à l’achat
  • Éclaboussures lors de l’insertion du panier

> Nos conseils. Les friteuses sans huile à air chaud ont beaucoup de succès. Si le goût des frites est différent, elles sont moins grasses, plus digestes et, en grandes quantités, moins néfastes pour l’organisme. Les appareils sont plus simples à nettoyer, car il n’y a d’huile ni à collecter, ni à jeter. Les possibilités sont plus nombreuses pour les appareils à plateau tournant, donc l’appareil peut être utilisé plus souvent.

 

Caractéristiques techniques

• Capacité du panier

La capacité du panier détermine la quantité de frites que l’on peut cuire. Elle varie selon les appareils. La plupart des machines possèdent une capacité comprise entre 700 g et 2 kg. Les paniers sont généralement remplis aux deux tiers. Pour des frites, comptez environ 150 à 200 g par personne. Une friteuse de 1 kg pourra réaliser des frites pour 3-4 personnes. Plus la capacité est grande, plus la puissance de chauffe doit être importante.

> Bon à savoir. La capacité indiquée sur les appareils correspond à des frites fraîches. Pour ce qui est des frites surgelées, comptez un tiers de frites en moins. En effet, les frites surgelées abaissent la température du bain d’huile. Plus le temps de remontée en température est long et plus les frites absorbent de l’huile. Pour la cuisson à l’huile, il est conseillé de faire cuire les frites en deux temps : une première fois à 160 °C (une croûte doit s’être formée à la surface) et une deuxième juste avant de servir afin de les faire dorer.

tableau-capacite-friteuses

• Volume d’huile

Le volume d’huile est propre à chaque machine. Comptez environ 1,5 à 2 litres pour les petites capacités (700 à 900 g), 2 à 4 litres pour 1 kg et 3 à 5 litres au-delà.

La conception de la friteuse et ses options ont une influence sur la quantité d’huile. Les friteuses électriques à bain d’huile avec panier incliné tournant nécessitent peu d’huile. D’autres ont une zone froide et demandent plus d’huile. Les friteuses sans huile avec option mélangeur (plateau tournant ou hélice) n’en utilisent que quelques millilitres.

> Bon à savoir. L’huile est à changer toutes les 5 à 10 utilisations. Tout dépend du volume, du temps de cuisson et du type d’aliments frits (la panure risque de carboniser et faire vieillir l’huile plus rapidement).

• Cuve amovible

La cuve amovible est un atout non négligeable. Elle facilite grandement l’entretien. Certaines passent d’ailleurs au lave-vaisselle. Le filtrage et la vidange de l’huile sont également facilités.

Certaines friteuses possèdent un tube permettant de vidanger l’huile par gravité.

• Zone froide

La zone froide se trouve généralement au fond de la cuve. Elle n’est pas soumise aux mouvements tourbillonnants de l’huile qui frémit au-dessus de la résistance chauffante plongeante.

Ainsi, il y a deux couches de température dans un même bain d’huile. Les miettes et morceaux d’aliments carbonisés (panure, petites frites…) tombent par gravité au fond de la cuve et ne sont pas censés remonter. Sur certaines friteuses, des filtres en acier inoxydable sont installés sous la résistance. Ils permettent de canaliser les morceaux qui seraient attirés vers le bain plus chaud au-dessus de la résistance. Les redépositions sont ainsi évitées.

> Bon à savoir. Les friteuses à huile non équipées de zone froide voient leur huile se dégrader plus rapidement. Le filtrage peut y remédier. Changer l’huile reste toutefois la meilleure solution. Quand remplacer l’huile de friture ? Si elle est devenue foncée ou très visqueuse, si elle mousse beaucoup au moment de la cuisson ou si elle dégage de la fumée même à la température normale de friture : c’est le signe qu’elle doit être changée.

• Les systèmes de filtre

Filtres anti-odeurs. Le bémol de la cuisson à l’huile, c’est souvent l’odeur. Pour y remédier, les friteuses sont dotées d’un filtre à odeurs. Ce peut être soit un filtre métallique permanent, soit un filtre à charbon. Une huile de mauvaise qualité ou rarement changée peut augmenter les problèmes d’odeurs. Préférez une huile de qualité correcte et pensez à la renouveler régulièrement.

Filtres à huile. Pour conserver une huile saine au fil des cuissons, il est recommandé de la filtrer après chaque utilisation afin de la débarrasser des petites particules frites. Pour faciliter la tâche, certains modèles sont dotés d’un équipement spécifique.

• Thermostat

La plupart des friteuses possèdent un thermostat réglable afin de pouvoir adapter la température du bain d’huile. Le réglage se fait généralement entre 150 et 190 °C, mais certaines machines disposent d’un thermostat allant de 80 à 200 °C.

La température de l’huile dans une friteuse traditionnelle se règle directement via les boutons de la plaque chauffante ou du feu à gaz.

• Minuteur

La quasi-totalité des machines électriques possèdent un minuteur intégré, qui émet un signal sonore en fin de cycle. Une option idéale pour surveiller la cuisson.

• Sécurité

La sécurité est un élément important à prendre en compte lors du choix de votre friteuse, surtout si vous utilisez votre machine en présence d’enfants. Pour limiter les risques de brûlure, il existe des friteuses à parois extérieures froides. L’huile, à l’intérieur, reste tout de même au-dessus de 150 °C. Une friteuse ne doit pas être manipulée tant que l’huile est chaude. Afin d’écarter tout risque, évitez toute manipulation de l’appareil directement après usage.

Certaines friteuses possèdent un système qui amortit la plongée du panier, permettant ainsi de limiter les éclaboussures.

 

Quelques conseils d’utilisation

Pour utiliser votre friteuse en toute sécurité, vérifiez la stabilité de la machine, en particulier si la cuisson se fait à l’huile. Placez-la sur un plan de travail large et solide. Préférez aussi un cordon suffisamment long.

Si vous utilisez une friteuse traditionnelle, prenez garde à la stabilité de l’ensemble lorsqu’il est placé sur une grille de feux à gaz.

• Couvercle

Certaines machines sont dotées d’un couvercle avec hublot, qui permet de surveiller la cuisson des frites… du moins, s’il ne se couvre pas de buée !

L’ouverture du couvercle peut être automatique. Il suffit alors d’appuyer sur un bouton à ressort. Ce type d’ouverture permet d’éviter de se brûler la main avec les vapeurs.

Beaucoup de friteuses électriques possèdent un système permettant de fermer le couvercle avant de plonger le panier de frites dans l’huile, pour éviter les projections.

Le principe du couvercle en verre faisant fonction de plat sur certaines friteuses traditionnelles est intéressant. Attention ! Le couvercle peut être très chaud et doit donc être manipulé avec prudence.

• Poignée

Certaines friteuses sont dotées d’une poignée pivotante. Celle-ci permet de lever le panier et d’égoutter les frites tout en conservant le couvercle fermé. Cela réduit considérablement les odeurs et les frites sont maintenues au chaud.

 

Nettoyage et entretien

Il est important de bien entretenir sa friteuse. Selon les appareils, la cuve peut être amovible et lavable au lave-vaisselle. Certaines friteuses sont quant à elles dotées d’un bec verseur ou d’un robinet de vidange.

Attention ! Avant de toucher à votre friteuse, assurez-vous d’avoir débranché l’appareil et laissez l’huile refroidir.

Pensez également à filtrer l’huile après chaque utilisation et à la changer au bout d’une dizaine de cuissons.

> Bon à savoir. L’huile usagée est polluante ! Elle ne doit pas être déversée dans un évier, ni dans la nature. Vous pouvez la recycler, la déposer dans une déchetterie ou encore la solidifier à l’aide de pastilles spécifiques vendues en grandes surfaces.

• Prix

Il existe des friteuses pour toutes les bourses. Les modèles d’entrée de gamme coûtent une vingtaine d’euros, les plus sophistiqués peuvent monter jusqu’à 250 €.

Comment faire de belles frites ?

Pour obtenir des frites croustillantes, il est préférable de cuire les pommes de terre en petites quantités. Cela évite que la température du bain varie et que les frites absorbent trop d’huile pendant la remontée de la température. Avant de plonger les frites dans l’huile, assurez-vous également qu’elles sont bien sèches. Pour éviter que l’huile ne se dégrade, il est conseillé de ne pas faire cuire à plus de 190 °C. Secouez les frites régulièrement afin d’obtenir une cuisson et une coloration homogènes. Enfin, à la fin de la cuisson, égouttez-les. Vous pouvez également les essuyer avec du papier absorbant (essuie-tout) afin de retirer l’excédent d’huile.

Attention à l’acrylamide !

L’acrylamide est une substance chimique notamment utilisée dans la fabrication de plastiques. En avril 2002, une étude réalisée par l’Autorité nationale suédoise de l’alimentation a révélé que l’acrylamide peut également se former dans certains aliments riches en amidon cuits à haute température, comme les pommes de terre frites. Ces résultats ont été confirmés par des études similaires en Suisse, Norvège, Grande-Bretagne ainsi qu’aux États-Unis.

Cette substance pourrait se révéler toxique pour l’être humain. L’expérimentation animale a en effet mis en avant le fait que l’acrylamide est une substance cancérigène et neurotoxique. Si aucun lien n’a encore été établi entre les études sur les animaux et leur pertinence pour les humains, il est fortement recommandé de suivre quelques conseils. Il est par exemple conseillé de privilégier une légère dorure, d’enlever les résidus brûlés et d’éviter de cuire à une température supérieure à 170 °C.

→ Test Que Choisir : Comparatif Friteuses

(1) 100 g de frites = 254 calories pour une portion cuite dans de l’huile (selon l’Anses), 177 calories avec l’Actifry (selon le site de Seb).

Anne-Sophie Bedel


Ce contenu vous a plu ?
Recevez GRATUITEMENT notre lettre hebdomadaire !
  • 1 contenu payant OFFERT* chaque semaine
  • Actus, tests, enquêtes, réalisés par des experts indépendants
  • Déjà plus de 600 000 inscrits !
*Choix de la Rédaction> En savoir plus

Restez informés !
Recevez
GRATUITEMENT
notre lettre hebdomadaire !
  • 1 contenu payant OFFERT* chaque semaine
  • Actus, tests, enquêtes, réalisés par des experts indépendants
  • Déjà plus de 600 000 inscrits !
*Choix de la Rédaction> En savoir plus
Voir aussi
Exprimez-vous dans notre forum

> Petit électroménager Ustensile