Déjà abonné ?  S'identifier
 


Diminuer la policeAugmenter la police Imprimer

Guide d'achat

Tablettes tactiles

L'iPad et les autres ?

Plus grande qu’un smartphone, plus nomade qu’un ordinateur portable, la tablette tactile souffle un vent nouveau sur l’informatique grand public. Des dizaines de modèles, vendus entre 150 et 750 € (et même jusqu’à 885 € pour l’iPad Air de 128 Go !), sont disponibles. Nos conseils en vidéo à partir de plusieurs tablettes testées par Que Choisir : Apple iPad, Sony Xperia Tablet Z, Samsung Galaxy Note 8, Google Nexus 7, Kindle Fire HD, etc.

Test Que Choisir : Comparatif Tablettes tactiles

 

 

L’iPad : toujours la meilleure tablette ?

Après avoir démocratisé le smartphone avec son iPhone, Apple a inventé la tablette tactile et lancé son premier iPad en mai 2010. Les autres fabricants de téléphones mobiles ont mis des années avant de proposer un rival sérieux à l’iPhone. La concurrence a été plus réactive pour les tablettes tactiles. Acer, Asus, Samsung, Toshiba… Plusieurs fabricants, issus de la téléphonie ou de l’informatique, commercialisent aujourd’hui des modèles performants.

 

iOS, Android et les autres

La principale différence entre l’iPad et ses concurrents vient du système d’exploitation (ou OS, pour « Operating System ») de la tablette. Il s’agit du logiciel interne de l’appareil, l’équivalent de Windows sur un ordinateur. Apple a son propre système, iOS, qu’il est le seul à déployer. Les autres fabricants intègrent pour la plupart un autre système, baptisé Android. Mis au point par Google, il s’est imposé comme système alternatif. Microsoft a récemment fait son grand retour sur ce marché avec son propre OS, Windows 8, déployé notamment sur sa tablette Surface (version Windows 8 RT). Après avoir fait une tentative avec la Playbook, Blackberry a quant à lui abandonné le marché des tablettes tactiles.

Plus qu’un logiciel interne, l’OS détermine tout l’environnement logiciel de la tablette. Il donne en effet accès à une boutique d’applications propre, c’est-à-dire à un catalogue d’applications, gratuites ou payantes, à installer sur l’appareil (lire encadré). L’App Store d’Apple et le Play Store de Google sont, de loin, les plus riches, avec des centaines de milliers d’applications disponibles. Certains fabricants proposent leur propre boutique (Samsung Apps, etc.) mais l’offre est beaucoup moins foisonnante.

 

L’écran

Taille. L’offre est segmentée en deux grandes familles : d’un côté les « petites » tablettes avec un écran de 7 ou 8 pouces (17,8-20,3 cm), de l’autre les tablettes avec un écran de 9 ou 10 pouces (23-25,5 cm). Celles-ci sont plus confortables à l’usage, mais automatiquement plus lourdes. Samsung a connu un certain succès avec un appareil aux dimensions bâtardes, le Galaxy Note. Cette mini-tablette (ou maxi-smartphone ?) présente un écran de 5,3 pouces (13,5 cm). Samsung a aussi lancé une tablette géante, dotée de d'un écran de 12,2 pouces (31 cm environ), la Galaxy Note Pro.

Résolution. Les modèles les plus haut de gamme disposent d’écrans haute résolution, c’est-à-dire très denses en pixels et donc offrant un affichage de grande précision (2048 × 1536 pixels pour l’iPad, par exemple). Méfiez-vous des résolutions trop faibles (768 × 1024, par exemple), dont l’affichage flou est gênant à l’usage.

 

Stockage

La majorité des tablettes tactiles intègrent de la mémoire flash, entre 8 et 128 Go. Applications, photos, vidéos… Les contenus multimédias prennent de la place. Une capacité de 16 Go semble minimale, surtout que le système et les applications installées par défaut occupent déjà une bonne partie de l’espace annoncé.

 

Connectique

Pour transférer ses photos et ses vidéos de son appareil photo vers son iPad, Apple vend deux connecteurs (Lightning vers USB et SD vers USB) à 29 € chacun. Ils ne permettent pas de transférer d’autres contenus.

Pour transférer ses photos et ses vidéos de son appareil photo vers son iPad, Apple vend deux connecteurs (Lightning vers USB et SD vers USB) à 29 € chacun. Ils ne permettent pas de transférer d’autres contenus.

La présence d’un port de carte mémoire Micro SD permettra d’étendre la capacité de stockage. Un port USB permet quant à lui de transférer des contenus en connectant un disque dur externe ou une clé USB. Pour afficher sur votre téléviseur les images stockées dans la tablette (photos, vidéos), optez pour un modèle avec port HDMI (standard ou mini). Ceci dit, de nombreux constructeurs préfèrent désormais intégrer la norme MHL (« Mobile High-definition Link ») au port micro USB. Elle permet, à l’aide d’un adaptateur (20 € environ) de remplacer le HDMI. Pour recharger la tablette ou la connecter à son ordinateur, tous les fabricants ont désormais adopté le port micro USB. Seul Apple persiste avec son connecteur propriétaire (baptisé « Lightning » sur son dernier iPad). Mais bien sûr, le constructeur a la solution pour vous permettre de transférer vos photos de votre appareil vers votre iPad : vous vendre un accessoire à 29 € (photo).

 

Wi-Fi oui, mais 3G/4G ?

Les tablettes intègrent toujours le Wi-Fi pour se connecter à l’Internet haut débit sans fil depuis chez soi (il faut disposer d’un réseau Wi-Fi) ou depuis un hotspot (cafés, lieux publics, aéroports, etc.). Certains modèles intègrent en plus une carte SIM pour se connecter en 3G/3G+/4G via les réseaux des opérateurs mobiles. Cette option peut être pratique lorsque aucun réseau Wi-Fi n’est disponible. Il faut toutefois souscrire une offre auprès de son opérateur.

Notez que de plus en plus d’opérateurs acceptent le partage de la connexion mobile du smartphone avec d’autres appareils. On peut par exemple partager la connexion 3G/4G de son iPhone avec une tablette (inutile qu’elle soit compatible 3G/4G car la connexion est partagée en Wi-Fi). Ceci évite de payer deux forfaits mobiles.

Petite précision : chez Apple, les tablettes Wi-Fi sans 3G/4G n’ont pas non plus de puce GPS. Il faut obligatoirement être connecté en Wi-Fi pour être localisé sur une carte.

Des milliers d’applications

Chaque utilisateur personnalise sa tablette en y installant les applications qu’il souhaite parmi celles disponibles dans la boutique d’applications. On y trouve des logiciels tantôt pratiques, tantôt ludiques (localisation de restaurants, de stations essence, jeux, actualités, plan du métro, météo, retouche d'image... et ce ne sont que quelques exemples !), gratuits ou payants. De plus en plus d’entreprises proposent également leur propre application, qu’il s’agisse de marchands (Leclerc, Carrefour, Vente-privée, Ebay…), de journaux (L’Équipe, Le Monde…), de chaînes de télévision (Arte, France Télévisions, M6…), de compagnies de transports (SNCF, Easyjet, Air France…), de banques (BNP, Société générale, Banque postale…). La fièvre touche même les services publics (impôts, Assemblée nationale, gouvernement, Élysée, préfecture de police…). Tous proposent ainsi un accès à leurs contenus respectifs dans un format étudié spécifiquement pour l’ergonomie des tablettes tactiles.

Notez que les applications achetées sont liées à votre compte utilisateur. Si vous changez de tablette sans changer d’OS, vous pourrez donc les télécharger à nouveau gratuitement. Mais si vous changez de système (passant par exemple d’un iPad à un Galaxy Tab), vous devrez tout racheter.

Test Que Choisir : Comparatif Tablettes tactiles

Camille Gruhier

Ce contenu vous a plu ?
Recevez GRATUITEMENT notre lettre hebdomadaire !
  • 1 contenu payant OFFERT chaque semaine
  • Actus, tests, enquêtes, réalisés par des experts indépendants
  • Déjà plus de 600 000 inscrits !

Restez informés !
Recevez
GRATUITEMENT
notre lettre hebdomadaire !
  • 1 contenu payant OFFERT chaque semaine
  • Actus, tests, enquêtes, réalisés par des experts indépendants
  • Déjà plus de 600 000 inscrits !
Voir aussi
Exprimez-vous dans notre forum

> Informatique