Retour au Comparatif Additifs alimentaires (329 additifs)

TEST E968 Érythritol

E968 Érythritol

Édulcorant de charge

Mis à jour le : 23/10/2018

Galerie photo

Comparer

Pour comparer ces produits, cliquez sur le bouton ci-dessous
comparer Supprimer
toute ma sélection
 

Fonction principale

Édulcorant 

Notre appréciation

picto-2-jaune.png
AcceptableAcceptable
Tolérable, vigilance pour certaines populationsTolérable, vigilance pour certaines populations
Peu recommandablePeu recommandable
À éviterÀ éviter
Partager par mail
Cette section est réservée aux abonnés du site quechoisir.org

Abonnez-vous !
Et accédez immédiatement à tout le contenu du site QueChoisir.org

Je m’abonne

Déjà abonné au site ?
Identifiez-vous pour afficher tout le contenu du site

Je m’identifie
Sommaire :

Caractéristiques E968  Érythritol

 
Fonction principale

Édulcorant

Famille

Édulcorant de charge

Exemples de produits d'emploi

Selon l'usage: si édulcorant, uniquement au sein de denrées à valeur énergétique réduite ou sans sucres ajoutés, interdit en alimentation infantile

DJA (valeur en mg/kg pc/jour)

Non spécifiée

Autorisé en bio

Non

Allergie possible

Non

Notre commentaire

L'érythritol est un polyol présent naturellement dans certains fruits et légumes ou dans des aliments fermentés tels que les poires, le raisin, le melon ou encore la sauce soja. C'est un édulcorant de charge et un exhausteur de goût. Son pouvoir sucrant est environ moitié moindre que celui du sucre. Sa valeur calorique est également inférieure. Il n’est pas cariogène et il engendre une moindre élévation de la glycémie sanguine. Il est employé comme substitut du sucre dans des aliments à valeur énergétique réduite ou sans sucres ajoutés. Il est également utilisé comme exhausteur de goût depuis 2015 dans les boissons rafraîchissantes light ou sans sucres. Les coproduits de la dégradation de cet additif peuvent entraîner des désagréments intestinaux tels que diarrhées et flatulences. L'érythritol est toutefois mieux supporté que d’autres polyols. Les produits en contenant plus de 10 % doivent néanmoins étiqueter la mention « une consommation excessive peut avoir des effets laxatifs ». Considéré sans risque, aucune dose journalière admissible (DJA) n'a été fixée.

 

Partager par mail