Assurance manque de neige

Laissez tomber !

Publié le : 14/02/2011 

Les assurances "manque de neige" garantissent le remboursement de votre séjour à la montagne en cas de fermeture des pistes. Malheureusement, ces assurances sont bien souvent inutiles en raison de conditions de remboursement quasiment irréalisables.

 

 

 

Image

 

L’idée paraît bonne. Au moment de réserver votre séjour à la montagne, vous souscrivez pour quelques dizaines d’euros une assurance qui vous garantit le remboursement de votre location et de votre forfait en cas d’absence de neige. Mais dans la réalité, cette assurance est à peu près inutile.

Le piège, pour une fois, ne vient pas des franchises ou des limites au remboursement. Le contrat-type d’Europ Assistance, par exemple, va jusqu’à 4 000 euros par dossier avec une franchise de 10 % du coût du séjour, ce qui est raisonnable.

La véritable raison qui rend ce type d’assurance inutile est qu’elles sont conditionnées à un manque de neige invraisemblable. En ski de fond, le contrat Europ fonctionne seulement si le domaine « normalement en service sur le site du séjour » est fermé à 100 % pendant 2 jours dans les 5 jours précédant le début des vacances. Cet hiver est très décevant dans le Jura et le Doubs, mais il reste néanmoins quelques pistes ouvertes, à l’ombre des sapins… On ne peut donc pas parler de fermeture complète.

Que d’exclusions de garantie !

En matière de ski alpin, il faut que le domaine skiable se trouve au-dessus de 1 200 m et soit fermé à 50 %, voire aux deux tiers chez Europ Assistance, là aussi pendant 2 jours consécutifs dans les 5 jours précédant le début du séjour, sans que le manque de neige ait été prévisible au moment de la signature du contrat. Les garanties manque de neige des Carte Bleue haut de gamme, type Visa Infinite ou Mastercard Gold, comportent globalement les mêmes exclusions. Compte tenu du taux d’équipement des grandes stations en canons à neige, cette éventualité peut être écartée de fin décembre à début avril, date de validité des garanties neige.

La neige peut faire totalement défaut dans les petites stations de moyenne montagne, de l’Ariège à l’Auvergne en passant par le mont Ventoux. À ces endroits, personne ne vous proposera de « garantie neige ». En fait, elle n’est proposée… que quand elle est inutile. Aux Menuires, si 80 % des 63 pistes principales du domaine ferment, les vacanciers peuvent se faire rembourser leur forfait et leur séjour, sans avoir souscrit le moindre contrat, à condition d’être en location chez un bailleur disposant du label « neige garantie ». Le domaine des Menuires connaît souvent des années décevantes, mais il peut produire suffisamment de neige artificielle pour ouvrir à 80 % pratiquement en toutes circonstances. Ce qui ne signifie pas que les conditions de ski seront bonnes. Cela, aucun contrat ne vous l’assurera jamais.

Erwan Seznec