Données personnelles

Spartoo fait le plein

Publié le : 08/01/2011 

Le spécialiste de la vente de chaussures en ligne Spartoo oblige en ce moment tous ses visiteurs à laisser leurs données personnelles avant d’entrer dans le site. Derrière la promesse de grosses réductions se cache en fait une stratégie destinée à collecter de précieux renseignements.

 

Imaginez que vous deviez décliner votre identité avant d’entrer dans un magasin. Impensable ? C’est pourtant ce qui se passe actuellement sur le site internet Spartoo. Depuis le 3 janvier, ce leader de la vente de chaussures en ligne demande à tous les visiteurs souhaitant se rendre sur son site de s’inscrire au préalable à ses ventes privées, qu’ils soient intéressés ou non par ces dernières. Impossible d’accéder ne serait-ce qu’à la page d’accueil sans communiquer son adresse e-mail, ses nom, prénom, téléphone, adresse postale et sexe. « C’est la troisième fois que nous organisons cette opération baptisée “Les journées magiques”, qui permet à nos clients de bénéficier de promotions importantes avant même le début officiel des soldes », se justifie-t-on chez Spartoo. Sauf que, dans la pratique, cette procédure est obligatoire pour tous, que l’on envisage de commander ou que l’on souhaite juste jeter un œil sur la gamme de bottines ou d’escarpins.

Spartoo n’hésite pas non plus à faire croire à ses visiteurs que cette inscription leur permettra d’accéder à des « ventes privées », terme habituellement réservé à des opérations spéciales limitées dans le temps et à une seule marque. Ici, il n’en est rien. Après avoir consenti à donner leurs données personnelles, les clients se verront proposer des promotions très variées, sur de nombreux modèles de toutes marques. Bref, des soldes avant les soldes.

Proposer des promotions pour devancer l’ouverture officielle des soldes, la méthode n’est pas nouvelle, mais en conditionner l’accès par l’inscription à des ventes privées est assez inédit. En fait, Spartoo profite de cette période traditionnellement creuse pour augmenter artificiellement le nombre de ses membres et glaner un maximum de données personnelles. Des renseignements stratégiques qui seront ensuite utilisés par le site pour envoyer à ces nouveaux inscrits de la publicité et des offres ciblées.