Livres (infographie) Vous et l’achat de livres

Livres (infographie)

Vous et l’achat de livres

Publié le : 08/10/2017 

Comment les lecteurs de Que Choisir jugent-ils les circuits de vente du livre (librairie indépendante, Internet, grandes surfaces spécialisées en produits culturels) ? Tel était l’objectif du questionnaire mis en ligne qui nous a permis de collecter 4 163 réponses.

 
infographie-vous-et-votre-librairie

Si les librairies indépendantes continuent à jouir d’une cote d’amour élevée auprès de nos lecteurs internautes, cela n’empêche pas ces derniers de fréquenter régulièrement les sites de vente en ligne et les grandes surfaces culturelles (Fnac, Cultura, espaces culturels Leclerc). C’est ce qui ressort en premier lieu des réponses au questionnaire mis en ligne dans la newsletter électronique de Que Choisir du 6 juillet dernier. À la question « Où avez-vous acheté principalement vos livres durant l’année écoulée ? », la librairie vient en première position (36 % des ­répondants), suivie par Internet (29 %) et les grandes surfaces spécialisées (27 %). L’achat de livres dans les autres circuits de distribution (kiosques de gare, par exemple) reste anecdotique.

La compétence du libraire plébiscitée

Parmi les qualités les plus appréciées chez les libraires figurent d’abord la compétence et l’implication du personnel, l’ambiance du lieu et, enfin, l’étendue et l’originalité de l’offre. « Nous avons un libraire talentueux qui invite régulièrement des auteurs et ça c’est merveilleux », se réjouit l’un de nos lecteurs. « La visite d’une librairie fait découvrir d’autres livres que celui pour lequel on était entré », renchérit un autre. La volonté de soutenir le commerce de proximité et une offre culturelle indépendante est également manifeste chez un grand nombre d’internautes (20 %). À l’opposé, quand on analyse les motifs de ceux qui n’achètent pas en librairie, pour 44 % d’entre eux c’est simplement qu’il n’y en a pas à proximité de leur domicile ! En deuxième position (18 %) vient l’impression que les livres y sont plus chers. Un paradoxe alors que le prix des livres est le même partout (dans la limite des 5 %) ! Enfin, certains (15 %) se plaignent de « ne pas y trouver les livres qu’ils cherchent ».

Des grandes surfaces culturelles polyvalentes

Les grandes surfaces culturelles séduisent plutôt le public des 18-39 ans. Selon les sondés, l’atout n° 1 de ces enseignes réside dans l’étendue de l’offre (54 %) et la disponibilité immédiate du titre recherché. Pouvoir combiner l’achat de livres avec d’autres produits (image, son, informatique) est un critère mis en avant par 13 % des lecteurs. L’anonymat est également plébiscité par certains internautes qui apprécient de pouvoir feuilleter les livres et de ressortir sans avoir acheté.

Les sites de vente en ligne : priorité au confort

Plus de la moitié de nos répondants déclarent acheter des livres sur Internet. Selon une fréquence très variable. 27 % d’entre eux sont des acheteurs quasi exclusifs sur la Toile. Dans tous les cas, les acheteurs en ligne plébiscitent Amazon (71 %) et la Fnac (45 %). Comme pour les grandes surfaces culturelles, ils soulignent l’étendue de l’offre et la disponibilité des ouvrages, notamment dans des domaines spécifiques (livres en langues ­étrangères, d’occasion, titres épuisés, etc.).

Second avantage mis en avant, le confort : les achats sont possibles à tout moment. Un atout important pour les ruraux ou les personnes qui ne peuvent ou ne veulent pas se déplacer. D’autant que les délais de livraison sont rapides et les frais de port quasi gratuits.

Face aux grandes surfaces et aux mastodontes de l’Internet, l’avenir de la libraire indépendante apparaît plutôt sombre aux yeux de nos internautes. Malgré leur attachement à ce type de commerce, la grande majorité (69 %) craint une diminution des points de vente dans les prochaines années.

Florence Humbert

Grégory Caret

Observatoire de la consommation

gregorycaret