Alimentation (infographie) Par quoi remplacer la viande ?

Alimentation (infographie)

Par quoi remplacer la viande ?

En 2018, près de 35 % des Français déclaraient avoir réduit leur consommation de produits carnés. Pour des raisons environnementales et de santé, les alternatives à la viande, notamment aux viandes rouges et aux charcuteries, sont de plus en plus recherchées. Voici quelques repères d’aliments sources de protéines.

 
Infographie - Par quoi remplacer la viande ?

Quelle quantité de protéines consommer ?

Il n’est pas nécessaire de manger de la viande tous les jours pour couvrir ses besoins quotidiens. De nombreux aliments sont sources de protéines et leurs apports, répartis sur la journée ou sur la semaine, en fournissent en quantité suffisante.

Les bons repères

Les besoins journaliers en protéines sont très variables selon l’activité physique, l’état de santé et le potentiel génétique de chaque personne. Et les chiffres diffèrent selon les études. Les besoins recommandés sont d’environ 0,80 g par kilo de poids corporel par jour, soit 48 g pour une personne de 60 kg et 64 g pour une personne de 80 kg. Pour les seniors, il est souvent préconisé d’augmenter légèrement ces quantités.

Il est rare d’en manquer

Un manque de protéines a des impacts négatifs sur tous les organes et les systèmes de l’organisme comme les fonctions cérébrales, le système immunitaire et la fonction rénale. Une carence en protéines est très rare dans les pays industrialisés, mais peut survenir chez les personnes âgées dénutries ou atteintes de certaines maladies.

Il est dangereux d’en abuser

Les régimes hyperprotéinés ne sont pas recommandés. L’élimination des acides aminés inutilisés peut fatiguer le foie et les reins, voire aggraver une insuffisance rénale préexistante. Cela ne concerne que les personnes ayant certaines maladies ou consommant volontairement des quantités importantes (sportifs qui pratiquent la musculation ou personnes suivant un régime hyperprotéiné pour maigrir). 

Emmanuelle Billon-Bernheim