Enquête

Prix littéraires Une profusion sans rime ni raison

Prix littéraires

Une profusion sans rime ni raison

Publié le : 23/10/2018 

Chaque année entre novembre et décembre sont décernés les « grands » prix littéraires, du Goncourt au Renaudot en passant par le Goncourt des lycéens, le Femina, le Médicis ou encore l’Interallié. L’obtention d’un tel prix a en général un impact non négligeable sur les ventes. Mais il existe aussi des centaines d’autres distinctions littéraires en France. Prix de professionnels (libraires, bibliothécaires) et prix de lecteurs, prix désintéressés créés par des passionnés de littérature ou prix à visée publicitaire pour augmenter la visibilité d’une entreprise, tous permettent au lauréat d’entourer son ouvrage d’un bandeau supposé le faire remarquer au sein de la pléthore de romans, essais et autres bandes dessinées publiés chaque année. Mais la profusion de prix d’un intérêt discutable et les astuces marketing pas toujours honnêtes utilisées par les éditeurs désorientent davantage le lecteur qu’elles ne l’aident à choisir.

 
Cette section est réservée aux abonnés du site quechoisir.org

Abonnez-vous !
Et accédez immédiatement à tout le contenu du site QueChoisir.org

Je m’abonne

Déjà abonné au site ?
Identifiez-vous pour afficher tout le contenu du site

Je m’identifie
CONNEXION

Erreur

Comment retrouver votre numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné se trouve sur le film transparent d’expédition de votre mensuel et dans nos courriers.

Je n’ai pas de compte, je souhaite m’abonner.