Croisière à l’eau

Publié le : 27/04/2011 

Un couple de Saint-Malo achète une croisière sur Internet. Comme le prix comprend la prise en charge des démarches de visas, les époux ­envoient leurs passeports. Deux semaines avant le départ, ils ­apprennent que les passeports sont perdus. Les délais pour les refaire étant trop courts, la croisière est ­annulée et la société rembourse le voyage. Mais le couple n’arrive pas à se faire indemniser pour les ­passeports. Il s’adresse à l’UFC-Que Choisir de Saint-Malo. L’association locale intervient auprès du vendeur, qui rembourse les passeports et offre 200 € en dédommagement.