Encres de tatouage (vidéo) Trop de substances toxiques

Encres de tatouage (vidéo)

Trop de substances toxiques

Publié le : 18/02/2021 

La fréquence des rappels européens de produits de tatouage contenant des composés toxiques interdits nous a alertés. Nous avons fait analyser des encres en laboratoire. Nos résultats sont préoccupants, et le récent avis du Haut Conseil de la santé publique invite à la prudence.

 

Certes les personnes intéressées ne se tatouent pas elles-mêmes, les encres sont des outils professionnels utilisés par les seuls tatoueurs. Néanmoins, compte tenu de leur injection dans l’organisme, Que Choisir a pris la décision d’en acheter. Nous avons fait analyser leur composition en laboratoire afin de s’assurer de leur innocuité.

Nous avions de bonnes raisons de nous y intéresser. La mode du tatouage prend de l’ampleur, les candidats sont de plus en plus nombreux. La plupart veillent aux règles d’hygiène mises en place par le salon, mais pas à la composition des encres.

Or outre les pigments, elles contiennent de nombreuses autres substances chimiques qui se diffusent dans l’organisme. Nos résultats ne sont malheureusement pas de nature à rassurer. Nous avons disqualifié 15 encres de tatouage sur les 20 qui ont été testées. Plus de 1 sur 3 contient même des colorants interdits.

Prudence sur le tatouage et le détatouage

De son côté, le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) a récemment publié une série de recommandations, à la fois sur le tatouage et le détatouage. Il rappelle que « les complications liées au tatouage peuvent être de survenue aiguë ou chronique » et que « le risque d’infection est majoré lorsque le tatouage est réalisé par un non-professionnel ».

Concernant le détatouage, le HCSP recommande d’interdire les produits chimiques, et préconise le recours exclusif au laser adapté chez un médecin. Il note en effet que l’acide lactique injecté pour détatouer provoque parfois « une inflammation, une scarification de la partie tatouée et une nécrose tissulaire qui nuit à la cicatrisation ».

Même si la pratique est à la mode, se faire tatouer n’a donc rien d’anodin, qu’on parle de l’acte lui-même ou de l’envie de se faire enlever son tatouage, susceptible d’intervenir par la suite.

À noter. Toute intervention causant des effets indésirables peut être signalée sur le portail officiel.

Les encres de tatouage de notre test comportant des composés dangereux pour la santé

Marque Nom Référence Lots/Code EAN

Kashoku tattoo ink

Deep black

Charge 190320

Kashoku tattoo ink

Cucumber green

Charge 170226

Fusion ink

Atomic Yellow

46-100319

Fusion ink

Really red

49-120919

Intenze

Ruby red

Batch : RP020M81B93O88IMX40
Lot : SS290

Intenze

Golden yellow

Batch : HCY029W154O88IMX40
Lot : SS288

Intenze

Light green

Batch : HCY026W149G103IMX40
Lot : SS287

World famous tattoo ink

Great wall yellow

LOT WFGWY192410
BATCH B30301

World famous tattoo ink

Dragon scales

LOT WFDRS1192809

BATCH B10108

Eternal ink

Lipstick red

IE041224

Eternal ink

Super Black

MFD 04/24/19

Eternal ink

Lightning yellow

IE040012

Eternal ink

Graffiti Green

IE033199

Viking ink

Red

Lot - 055

Viking ink

Dark Green

Lot 1-107

Élisabeth Chesnais

Contacter l’auteur(e)

Léa Girard