Parasols chauffants

Avec prudence

Publié le : 15/04/2010 

Les parasols chauffant au gaz sont de plus en plus courants. Leur usage appelle cependant quelques précautions, car même les appareils conformes à la norme actuelle présentent un risque de brûlure.

 

Les parasols chauffants au gaz ont d'abord été installés sur les terrasses des cafés pour les clients fumeurs. Aujourd'hui, ce sont plutôt les particuliers qui s'équipent. Toutefois, avertit la Commission de sécurité des consommateurs (CSC), s'ils sont pratiques et bon marché, ils doivent être utilisés avec la plus grande prudence. Un test en laboratoire a montré que, sur une dizaine de parasols chauffants, deux - pourtant certifiés CE - étaient très dangereux. Leur grille de protection n'était pas conforme, et la sécurité anti-basculement n'était pas assurée. Ces défauts ont été retrouvés, isolément, sur d'autres modèles.

Même les appareils conformes sont loin d'être sans faille : la CSC a constaté que le brûleur était à chaque fois accessible aux doigts d'un enfant. La température atteinte par le réflecteur était, pour la partie haute, si élevée (parfois jusqu'à 400 °C !) qu'elle comportait un risque d'incendie en cas de contact accidentel avec un store. Pour la partie basse, qui peut se situer à 1,60 m du sol, des températures comprises entre 178 et 265 °C sont, à l'évidence, trop élevées : en se cognant la tête, on peut se brûler gravement.

Revoir les normes

Les parasols chauffants de table sont particulièrement dans le collimateur de la CSC : placés trop près des personnes, ce sont les plus dangereux. La CSC préférerait qu'ils ne soient pas commercialisés et en appelle à la responsabilité des fabricants et des distributeurs. Globalement, elle demande aux pouvoirs publics d'être plus exigeants sur le respect des normes de sécurité, et de revoir la norme pour limiter les risques de brûlure et d'incendie.

Au quotidien, elle conseille de respecter les conditions d'utilisation : il faut veiller à l'aération, afin d'éviter les intoxications au monoxyde de carbone. Ces parasols ne doivent donc en aucun cas servir de chauffage d'appoint dans un lieu fermé (tente, mobile-home, etc.). Ne jamais laisser un enfant seul en présence d'un parasol en fonctionnement, l'éteindre s'il y a du vent et suivre scrupuleusement les notices de montage font également partie des consignes à respecter impérativement.

Anne-Sophie Stamane

Contacter l’auteur(e)

asstamane