Petites annonces

Attention aux numéros surtaxés

Publié le : 08/10/2011 

Les profiteurs de numéros surtaxés ne manquent pas d’imagination. Ils s’en prennent cette fois aux utilisateurs de sites de petites annonces, à qui ils promettent une mise en relation avec un hypothétique acheteur à condition de composer un numéro en 0899.

 

Yves n’en est pas à sa première annonce postée sur le site Leboncoin.fr, mais cette fois, surprise. Trois jours après la mise en vente, il reçoit sur son téléphone portable un SMS lui indiquant qu’une personne est intéressée par l’objet mis en vente. Pour contacter cet acheteur potentiel, un seul moyen : appeler un numéro surtaxé commençant par 08 99.

Yves n’a pas donné suite. Il a bien fait. En composant ce numéro, il aurait découvert un stratagème particulièrement bien ficelé dont le seul but est de lui faire dépenser de l’argent. Après l’annonce du tarif (1,35 € l’appel puis 0,34 € par minute), il aurait été mis en contact avec le serveur vocal du site « Easy-ventes.com ». Il aurait dû entrer son numéro de téléphone portable, puis le code à quatre chiffres indiqué dans le SMS d’origine. Après un message l’informant que sa demande allait être traitée puis quelques secondes d’attente musicale, il se serait vu proposer d’entrer directement en contact avec son acheteur potentiel. Il aurait alors abouti sur la boîte vocale d’un soi-disant Damien lui indiquant qu’il n’était pas disponible, mais qu’il pouvait lui laisser un message. Au final, Yves aurait dépensé plus de 3 € pour rien.

Nous avons testé le service et bien sûr, le fameux Damien ne nous a jamais rappelés. Pas étonnant. Difficile en effet de croire qu’un acheteur intéressé par une annonce vue sur Leboncoin.fr décide ensuite de passer par Easy-ventes.com pour entrer en contact avec le vendeur alors que le numéro de téléphone direct de ce dernier est indiqué dans l’annonce. Qui plus est, nous avons réitéré l’opération en modifiant notre numéro de téléphone et, miracle, nous avons systématiquement abouti sur la même messagerie.

Pour bien comprendre le stratagème employé, nous avons réussi à joindre le  téléopérateur. Et ce dernier est formel : « Easy-ventes.com est un moteur de recherche, comme Google ou Yahoo, qui permet aux vendeurs et aux acheteurs d’économiser du temps et de la visibilité », martèle-t-il avant d’ajouter de manière évasive qu’il ne peut nous transmettre les coordonnées de l’acheteur et que, d’ailleurs, celui-ci nous appellera certainement en direct, qu’Easy-ventes.com n’est là « qu’en dernier recours ». Bref, du grand n’importe quoi !

 

Leboncoin.fr victime

 

Chez Leboncoin.fr, site leader des petites annonces sur Internet, on admet recevoir des appels de clients mécontents ou surpris. « Les gens pensent parfois que ce service émane de chez nous. Nous devons leur expliquer que ce n’est absolument pas le cas, tonne Olivier Aizac, le directeur délégué, qui promet de tout faire pour enrayer le phénomène. Le problème, c’est que les démarches pour identifier l’éditeur et le poursuivre sont longues et compliquées, surtout quand celui-ci est basé à Hong-Kong, comme c’est le cas d’Easy-ventes.com. »

Les spécialistes du numéro surtaxé développent des stratagèmes de plus en plus évolués pour inciter les particuliers les moins méfiants à composer un numéro payant  puis les garder en ligne le plus longtemps possible dans le but d’empocher des reversements importants. Malheureusement, la parade est compliquée. En attendant, les particuliers se voyant proposer de composer un numéro surtaxé (commençant par 089) doivent faire preuve d’une extrême vigilance. Ils peuvent aussi transmettre les messages incriminés vers la plate-forme de signalement du spam par SMS, le 33700 (service gratuit).