Pièce d’identité Appelez plusieurs mairies pour réduire les délais

Pièce d’identité

Appelez plusieurs mairies pour réduire les délais

Publié le : 18/06/2018 

Le renouvellement d’une carte nationale d’identité (CNI) ou d’un passeport peut prendre 2 ou 3 mois. À quelques encablures des vacances d’été, il est temps d’y penser ! Plusieurs lecteurs nous ont indiqué qu’en contactant plusieurs mairies, ils ont parfois réussi à réduire drastiquement les délais.

 

Lutte contre la fraude et l’usurpation d’identité, réduction des délais, réduction du nombre de fonctionnaires dévolus à la délivrance du sésame… En mars 2017, la procédure pour obtenir ou renouveler une carte nationale d’identité (CNI) ou un passeport a changé. Alors qu’auparavant, la demande s’effectuait dans la mairie du domicile du demandeur, il faut désormais se rendre dans une mairie équipée d’un appareil capable de scanner, numériser et enregistrer ses empreintes digitales.

Le nombre de mairies équipées d’une station d’enregistrement est d’environ 2 000 en France, avec de fortes disparités selon les départements : elles sont 3 en Ardèche, 15 à Paris, 44 dans le Finistère ou 69 dans le Rhône. Conséquence : certaines mairies sont débordées et les délais pour obtenir un rendez-vous afin de déposer les documents nécessaires à la demande peuvent atteindre 2 ou 3 mois.

Pour obtenir son sésame plus rapidement, il suffit parfois de faire quelques kilomètres de plus, nous ont témoigné plusieurs lecteurs. Léa nous a écrit qu’au moment de refaire son passeport, fin 2017, la mairie de sa ville, Villeurbanne, annonçait un mois et demi d’attente. « J’ai donc essayé la mairie de Lyon 3e et j’ai eu un rendez-vous en moins d’une semaine », se félicite-t-elle. Pour Dominique, de Saint-Contest (14), la chasse a été plus longue : « La mairie de mon domicile n’étant pas habilitée à traiter ce dossier, j’ai contacté celle de la ville proche, où le délai d’obtention d’un rendez-vous était de 3 mois, puis une mairie de l’agglomération – délai de 2 mois – qui m’a dirigé vers une commune plus éloignée – délai de 2 mois également. Là, l’agent m’a indiqué une commune à 25 km de mon domicile, où j’ai obtenu un rendez-vous en 1 mois. » Céline, de Combourg (35), a de son côté évité le délai de 3 mois de sa mairie, début 2018, en se rendant à Pontorson (50), dans le département voisin, où il était de 2 semaines.

Quand toutes les mairies sont débordées, il ne reste plus qu’à prendre son mal en patience. « Dans le doute, mieux vaut prévoir cette demande a minima 3 mois à l’avance », recommande Franck, de Tourcoing (59), qui a patienté 2 mois et demi pour obtenir un rendez-vous en mairie, puis 10 jours pour récupérer le passeport de sa fille.

Carte d’identité de moins de 15 ans : attention aux problèmes

La validité des cartes d’identité a été prolongée de 5 ans le 1er janvier 2014, passant de 10 à 15 ans, même pour celles fabriquées avant cette date et qui affichent donc une date d’expiration dépassée. Concrètement, pour les CNI fabriquées entre 2004 et 2014, il faut donc rajouter 5 ans à la date d’expiration affichée. Mais comme nous le signalions en 2016, cette subtilité pose parfois des problèmes au moment de partir à l’étranger : les douaniers n’acceptent pas tous cette explication et certains pays, comme la Norvège ou la Belgique, ont même annoncé qu’ils ne reconnaissent pas ces cartes « pas vraiment » périmées. Pour éviter les problèmes, le ministère des Affaires étrangères recommande « fortement » de privilégier l’utilisation d’un passeport. Or, ce dernier coûte la bagatelle de 86 €… Heureusement, certaines mairies sont compréhensives. « Comme j’ai déjà eu un problème à l’aéroport de Roissy à cause de ma carte affichant une date d’expiration en 2014, je l’ai fait refaire en novembre. L’employée a un peu tiqué car la carte était encore valable, mais elle a quand même accepté le dossier », témoigne Patricia, de Neuilly-sur-Marne (93). Nelça, dans l’Yonne, a eu moins de problèmes : « Après avoir appris, début mars, que les cartes d’identité périmée de moins de 15 ans ne sont pas acceptées à l’aéroport, j’ai fait une demande. Comme j’avais une réservation d’avion début avril, la secrétaire de mairie a ajouté une note à mon dossier disant que c’était urgent et j’ai obtenu ma carte en une semaine. » Une bonne nouvelle, car en mai, un arrêté ministériel a obligé la compagnie aérienne Air France et les filiales HOP ! et Transavia à rétablir le contrôle de l’identité des passagers au départ des vols intérieurs. Ce contrôle avait été supprimé en janvier après la levée de l’état d’urgence.