Projet de loi numérique

Entre citoyen et Législateur, il n’y a qu’un clic !

Publié le : 16/10/2015 

Dans le cadre des discussions du projet de loi pour une « République Numérique », le Gouvernement a décidé d’innover ! Alors que le texte n’a pas encore été présenté en Conseil des ministres, une consultation citoyenne a été lancée via la plateforme République Numérique qui permet à qui le veut de contribuer, encourager ou remettre en cause les mesures du projet de loi.

Open data, neutralité du net, portabilité des données ou encore loyauté des plateformes sont autant de thèmes qui y sont abordés. Bien que je m’abstienne de me prononcer sur la valeur de cette consultation jusqu’à que l’on puisse vérifier si les propositions des citoyens seront finalement conservées, je trouve l’initiative intéressante. En effet, elle permet de créer le débat et de sonder les avis des citoyens sur des mesures décisives, notamment d’un point de vue consumériste. Chaque contribution est soumise à un vote des internautes pouvant se prononcer « pour », « contre », ou « mitigé ». Les contributeurs dont les propositions auront reçu le plus de soutien pourront s’entretenir avec Mme Axelle Lemaire, secrétaire d’Etat chargée du numérique.

L’UFC-Que Choisir a décidé d’y participer et a proposé plusieurs modifications, notamment afin de s’assurer de la défense des intérêts des consommateurs. Je vous invite à les consulter et à les soutenir. Enfin, si vous pensez avoir l’idée qui permettra aux consommateurs de ne plus jamais lire un faux commentaire sur internet, alors contribuez et soyez assuré que vous aurez mon vote ! A vos clics, prêts, partez…

Alain Bazot

Président de l'UFC - Que Choisir