Retour au Comparatif Additifs alimentaires (329 additifs)

TEST E220 Dioxyde de soufre, Anhydride sulfureux

E220 Dioxyde de soufre, Anhydride sulfureux

Sulfites

Mis à jour le : 23/10/2018

Galerie photo

Comparer

Pour comparer ces produits, cliquez sur le bouton ci-dessous
comparer Supprimer
toute ma sélection
 

Fonction principale

Conservateur, agent de blanchiment (freine le brunissement) 

Notre appréciation

picto-2-jaune.png
AcceptableAcceptable
Tolérable, vigilance pour certaines populationsTolérable, vigilance pour certaines populations
Peu recommandablePeu recommandable
À éviterÀ éviter
Partager par mail
Cette section est réservée aux abonnés du site quechoisir.org

Abonnez-vous !
Et accédez immédiatement à tout le contenu du site QueChoisir.org

Je m’abonne

Déjà abonné au site ?
Identifiez-vous pour afficher tout le contenu du site

Je m’identifie
Sommaire :

Caractéristiques E220  Dioxyde de soufre, Anhydride sulfureux

 
Fonction principale

Conservateur, agent de blanchiment (freine le brunissement)

Famille

Sulfites

Exemples de produits d'emploi

Fruits et légumes (secs notamment), vin, spiritueux, condiments, bières, certains biscuits apéritifs, cidre, fruits confits, mollusques, crustacés notamment

DJA (valeur en mg/kg pc/jour)

0,7 (groupée E220 à E228)

Autorisé en bio

Oui (dans les vins de fruits)

Allergie possible

Oui

Notre commentaire

Le dioxyde de soufre appartient à la famille des sulfites. Ces derniers protègent les aliments de l'altération en inactivant ou en inhibant la croissance de bactéries ou de moisissures. Ce sont également des antioxydants et des stabilisateurs de couleur. Les expositions calculées aux sulfites dépassent la dose journalière admissible (DJA) pour tous les groupes de population. Des manifestations de type « allergique » ont par ailleurs été rapportées : plaques cutanées, symptômes respiratoires, dermatites, urticaires, etc. Les asthmatiques et les personnes allergiques à l'aspirine doivent tout particulièrement éviter les sulfites. L'étiquetage de la mention « contient des sulfites » est obligatoire dès lors que leur concentration (exprimée en SO32-) dépasse 10 mg/kg ou /litre de produit fini. L'Autorité européenne de sécurité alimentaire (Efsa) recommande que la teneur exacte en sulfites des produits soit étiquetée.

 

Partager par mail