Retour au Comparatif Additifs alimentaires (329 additifs alimentaires)
E442 Phosphatides d'ammonium, Sels d'ammonium de l'acide phosphatidique -

TEST E442 Phosphatides d'ammonium, Sels d'ammonium de l'acide phosphatidique

Mis à jour le : 23/10/2018

Comparer

Pour comparer ces produits, cliquez sur le bouton ci-dessous
comparer Supprimer
toute ma sélection
 

Fonction principale

Agent de texture 

Notre appréciation

picto-3-orange.png
AcceptableAcceptable
Tolérable, vigilance pour certaines populationsTolérable, vigilance pour certaines populations
Peu recommandablePeu recommandable
À éviterÀ éviter
Cette section est réservée aux abonnés du site quechoisir.org

Abonnez-vous !
Et accédez immédiatement à tout le contenu du site QueChoisir.org

Je m’abonne

Déjà abonné au site ?
Identifiez-vous pour afficher tout le contenu du site

Je m’identifie

Caractéristiques E442  Phosphatides d'ammonium, Sels d'ammonium de l'acide phosphatidique

 
Fonction principaleAgent de texture
Famille-
Exemples de produits d'emploiCacao et produits chocolatés, confiseries chocolatées
DJA (valeur en mg/kg pc/jour)30
Autorisé en bioNon
Allergie possibleNon
Notre commentaireLes sels d'ammonium de l'acide phosphatidique sont des émulsifiants. Ils garantissent par exemple la fluidité des masses cacaotées. L’acide phosphatidique est généralement dérivé d’huile de colza et l’additif peut alors être potentiellement contaminé par de l'acide érucique. Cet acide gras ne constitue pas un problème de sécurité pour la plupart des consommateurs. Il pourrait cependant présenter un risque sanitaire à long terme pour les enfants qui consommeraient des quantités importantes d'aliments contenant cet additif. Des tests réalisés sur des animaux montrent qu’une absorption prolongée d’huiles contenant de l'acide érucique peut conduire à un trouble cardiaque appelé lipidose myocardique. Cette situation est néanmoins temporaire et réversible. Il existe également une controverse globale au sujet des additifs alimentaires à base de phosphate, fort nombreux et qui pourraient favoriser les maladies cardiovasculaires.