Retour au Comparatif Additifs alimentaires (329 additifs)

TEST E948 Oxygène

E948 Oxygène

Mis à jour le : 23/10/2018

Galerie photo

Comparer

Pour comparer ces produits, cliquez sur le bouton ci-dessous
comparer Supprimer
toute ma sélection
 

Fonction principale

Gaz de conditionnement 

Notre appréciation

picto-2-jaune.png
AcceptableAcceptable
Tolérable, vigilance pour certaines populationsTolérable, vigilance pour certaines populations
Peu recommandablePeu recommandable
À éviterÀ éviter
Partager par mail
Cette section est réservée aux abonnés du site quechoisir.org

Abonnez-vous !
Et accédez immédiatement à tout le contenu du site QueChoisir.org

Je m’abonne

Déjà abonné au site ?
Identifiez-vous pour afficher tout le contenu du site

Je m’identifie
Sommaire :

Caractéristiques E948  Oxygène

 
Fonction principale

Gaz de conditionnement

Famille

-

Exemples de produits d'emploi

Très nombreuses catégories d'aliments, interdit en alimentation infantile

DJA (valeur en mg/kg pc/jour)

Non spécifiée

Autorisé en bio

Oui

Allergie possible

Non

Notre commentaire

Le dioxygène, communément appelé oxygène, est un gaz inodore et incolore. C'est un gaz de conditionnement et un gaz propulseur. Il s'agit de la fraction gazeuse la plus importante employée pour le conditionnement des viandes fraîches préemballées. Ces gaz de conditionnement renferment 3 à 4 fois plus de dioxygène que dans l'air atmosphérique. Cela peut sembler contradictoire dans la mesure où les autres gaz de conditionnement visent à l'inverse à chasser le dioxygène pour limiter l'oxydation des denrées et le développement de micro-organismes aérobies. Toutefois, la haute concentration en dioxygène permet que les viandes conservent plus longtemps leur couleur rouge. La viande a ainsi l'air fraîche plus longtemps, mais risque en revanche de rancir plus vite et de voir son goût altéré. Quelques études semblent indiquer que les viandes et charcuteries conditionnées sous une atmosphère protectrice riche en dioxygène connaîtraient une oxydation accrue de leurs lipides (acides gras, cholesterol). Ces produits d'oxydation augmentent le risque de formation de plaques d'athérome dans les vaisseaux sanguins.

 

Partager par mail