Elmex Protection caries (Gaba)

Elmex Protection caries (Gaba)

Mis à jour le : 18/03/2021

ATTENTION
PRODUIT ARCHIVÉ !
Rendez-vous sur le comparateur mis à jour avec les derniers produits testés !

Avis du testeur

Que Choisir regrette

  • Présence d’allergène
  • Suremballage
  • Pas de liste d’ingrédients sur le tube

Le dentifrice Elmex protection caries est un produit mythique de pharmacie. Il est proposé à un prix supérieur aux dentifrices vendus en grande surface. Mais à 3,20 € le tube de 75 ml, c’est le produit d’officine le moins cher de notre sélection. « 1re marque recommandée par les dentistes », précise l’étui cartonné. À juste titre ? Le test de Que Choisir vous apporte la réponse.

Le dentifrice Elmex protection caries sort du lot et se hisse à la 3e position avec presque 15/20 en score final.

Moins cher de la catégorie pharmacie/parapharmacie, il se révèle très bon en nettoyage avec un taux d'abrasivité bien maîtrisé.

Sa composition ne renferme ni perturbateurs endocriniens, ni colorants non alimentaires. Son défaut de composition réside dans la présence d’un allergène, le limonène, à hauteur de 80 ppm (ou mg/kg). Il est tout juste en dessous du seuil réglementaire, qui impose l’étiquetage à partir de 100 ppm (pour les produits non rincés). Dans le doute, Elmex préfère tout de même l’inscrire sur son étiquette, ce qui rendra service aux personnes allergiques.

Le dentifrice Elmex renferme 1 300 ppm de fluorures, apportés par la molécule brevetée Olafluor. À ce taux, ce dentifrice doit être réservé aux adultes. En effet, le principe de précaution s’impose pour écarter tout risque de fluorose chez les jeunes enfants. Avant 6 ans, ils maîtrisent encore mal les réflexes de déglutition et doivent utiliser des dentifrices avec une teneur en fluorures ne dépassant pas 1 000 ppm. Tous les dentifrices pour adultes devraient clairement le mentionner. Or la réglementation suggère une formulation que nous jugeons trop complexe et qui est pourtant reprise telle quelle par nombre de fabricants (« Enfants de 6 ans ou moins : utiliser une quantité de dentifrice de la taille d'un petit pois sous la surveillance d'un adulte afin d'en minimiser l'ingestion. En cas d'apport de fluorures provenant d'autres sources, consulter un dentiste ou un médecin. »). Il serait plus simple de conseiller une utilisation réservée aux adultes.

D’après certains travaux, la molécule Olafluor serait recommandée aux personnes souffrant de pathologies de la muqueuse buccale de type aphtes (qui contre-indiquent le laurylsulfate de sodium). La molécule Olafluor possède une structure de tensioactif qui dispose de propriétés nettoyantes et moussantes dispensant de l’adjonction d’un agent moussant. Cependant, d’autres travaux récents ne permettent pas de conclure avec autant de certitude sur l’effet des dentifrices sans laurylsulfate de sodium sur ce type de pathologies. Au mieux, la douleur liée aux aphtes serait diminuée.

La composition d’Elmex est également sans conservateur car cela fait partie des propriétés de la molécule brevetée.

Son étiquetage est des plus lisibles. Dommage qu'il soit suremballé, d'autant que les informations importantes sont sur le carton et non sur le tube.

C'est un dentifrice qui ne résiste pas plus de 30 mois car il indique une date de péremption et pas le petit symbole de pot ouvert qui précise le délai d’utilisation après ouverture. Dommage, car c’est une information à laquelle les consommateurs sont attachés. Il faut préciser que dans ce cas, la réglementation ne l’impose pas.

Ce dentifrice est porteur d’un visa publicité produit, censé garantir certaines revendications (bénéfices apportés par le dentifrice sur la santé bucco-dentaire). Pour l’obtenir, le fabricant a dû fournir un dossier scientifique à l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) avant sa mise sur le marché.

Gaëlle Landry

Gaëlle Landry

Rédactrice technique