Vélo d'appartement Nos conseils pour se remettre en selle

Vélo d'appartement

Nos conseils pour se remettre en selle

Votre vélo d’appartement est devenu au fil du temps un portemanteau ? Vous l’avez installé dans un coin et oublié ? Voici quelques astuces pour vous remettre à pédaler avec plaisir. 

 

Trouver la bonne position

Pour éviter les douleurs et s'exercer efficacement, la position compte. Debout à côté de la selle, placez celle-ci au niveau des hanches (mi-fesses). Une fois installé sur le vélo, vérifiez que votre jambe reste légèrement fléchie lorsqu’elle est en extension – pied sur le pédalier en position la plus basse. Cette hauteur d’assise permet de garder le dos droit. Si la position est inconfortable, baissez légèrement la selle. 
 Bon à savoir  Si vous partagez votre vélo, mettez une gommette ou une marque sur le support de la selle pour retrouver facilement le bon réglage.

Commencer à son rythme

De courtes séances de 10 ou 15 minutes, 2 à 3 fois par semaine à un faible niveau de résistance suffisent pour se remettre en jambe. Durant l’effort, vous devez pouvoir discuter sans être essoufflé. Cela devient trop facile ? Augmentez progressivement la durée de la séance, le palier de résistance et/ou le nombre d’entraînement. Avant chaque séance, échauffez-vous une dizaine de minutes avec des exercices comme des petits cercles d’épaule et du cou, des flexions, etc.
 Bon à savoir  Attention aux programmes préenregistrés dans le vélo car ils sont souvent très, voire trop intenses. 

Se rappeler ses objectifs

Pourquoi avez-vous décidé de faire du vélo ? Pour perdre du poids, 3 à 4 séances de 30 à 45 minutes seront nécessaires. Pour gagner en endurance parce que vous avez prévu un périple sur les routes de Bretagne, les séances devront être plus longues. Pour vous maintenir en forme, 2 ou 3 séances plus courtes seront suffisantes.
 Bon à savoir  Le vélo est un exercice complet qui fait travailler le cœur, améliore le souffle et mobilise les articulations. Il ne permet pas seulement de muscler les jambes et les fessiers, il sollicite aussi les abdominaux et les bras ! 

Lutter contre la monotonie

3 km ; 3,4 km ; 3,7 km… Ne gardez pas les yeux rivés sur la console ! Pour les adeptes des nouvelles technologies, des applications mobile et tablette, payantes pour la plupart, offrent la possibilité de parcourir des routes mythiques filmées par des cyclistes ou de pédaler dans un monde virtuel seul ou avec des amis connectés (Kinomap, Zwift, CycleGo, entre autres). Elles proposent des coachings et vous permettent de suivre votre évolution : distance parcourue, calories dépensées, etc. Les programmes d'entraînement de ces applis étant rarement adaptés aux seniors, privilégiez les niveaux débutant. 
 Bon à savoir  Regarder une émission ou une série télévisée comme écouter de la musique ou un podcast sont des méthodes éprouvées pour pédaler sans éprouver d'ennui.

Vous n’avez pas encore de vélo ?

Le choix d’un vélo d’appartement dépend de vos objectifs, de votre morphologie et de votre âge. Il vaut mieux l’essayer en boutique avant de l’acheter.

  • Pour une utilisation sportive, optez pour un vélo sur lequel on devra se tenir penché vers l’avant. 
  • Pour une pratique plus douce, choisissez le vélo classique. Ce modèle permet de garder le dos droit, est plus confortable et correspond davantage aux attentes des seniors.
  • Pour les personnes fragiles comme celles en surpoids, celles ne pouvant pas enjamber un vélo ou celles qui ont peur de tomber par manque d’équilibre, la version semi-allongée est particulièrement adaptée. 

Notes

Expert consulté : Arthur Placenti, enseignant en activité physique adaptée.

Anne-Laure Lebrun