Bulbes de tulipes De l’achat à la floraison

Bulbes de tulipes

De l’achat à la floraison

Pour espérer un beau massif de tulipes au printemps, c’est en automne qu’il faut planter les bulbes. Nos conseils.

 

Test Que Choisir : Comparatif Bulbes de tulipes

L’immense majorité des bulbes à fleurs vendus dans le monde proviennent des Pays-Bas, et pour les tulipes, on approche les 100 %. Quelle que soit leur marque, il y a fort à parier que vos bulbes ont été cultivés dans les terres sableuses de la Hollande du Nord. Si ce n’est pas une garantie de réussite, c’est tout de même un peu rassurant. Car, place de numéro un mondial oblige, la Hollande impose des niveaux de qualité minimum et des contrôles, tant chez les cultivateurs que chez les conditionneurs. Mais tous les bulbes ne se valent pas pour autant. Ouvrez l’œil avant de passer en caisse.

À vérifier à l’achat

L’aspect des bulbes

Les bulbes doivent être fermes, surtout pas mous, et sans traces de moisissures. N’hésitez pas à les palper s’ils sont vendus en sachets ou en filets, c’est plus difficile s’ils sont en boîtes carton, mais dans ce cas une odeur de moisi doit alerter. L’aération est essentielle à une bonne conservation, les sachets en plastique et les cartons doivent comporter des trous. Il faut éviter d’acheter des bulbes en fin de saison s’ils sont entreposés en jardinerie sous une serre, ils ont eu le temps de se dessécher.

À noter : si un bulbe a perdu sa peau, c’est inesthétique mais sans incidence sur sa qualité.

Le calibre des bulbes

Petit ou gros calibre ? Si les gros bulbes ont meilleure réputation, le test effectué par Que Choisir n’a pas démontré leur supériorité. Néanmoins, leurs réserves nutritives étant plus importantes, ils assurent probablement une meilleure floraison en cas de conditions météo très défavorables.

La variété : hâtive ou tardive ?

Les unes vont fleurir dès le mois de mars, les autres plutôt en mai. C’est affaire de préférence personnelle… En revanche, les floraisons étant très étalées, il est impossible d’obtenir un massif bien fourni si on mélange les deux.

La plantation

Une fois les bulbes achetés, il faut les planter sans trop tarder pour éviter les moisissures. Si on doit les stocker, c’est à la cave ou au garage après les avoir sortis de leur emballage.

Quand planter ?

Les bulbes doivent être plantés avant les premières gelées pour avoir le temps de s’enraciner. Le mois d’octobre convient parfaitement, même si on peut attendre novembre dans les régions les plus clémentes.

Comment planter ?

La terre se retourne à la bêche en incorporant du sable si elle est humide, puis le bulbe s’enterre à une profondeur de 2 à 3 fois sa hauteur (en moyenne environ 10 cm), de préférence à l’abri du vent et pas à l’ombre. Un bon arrosage s’impose juste après la plantation.

L’après floraison

Après floraison, il convient de couper les fleurs fanées mais surtout pas les feuilles, car elles permettent aux bulbes de reconstituer leurs réserves. Il faut attendre qu’elles soient bien desséchées.

Déterrer ou pas ?

Les bulbes peuvent rester en terre plusieurs années s’il s’agit de tulipes botaniques (variétés d’origine naturelle). Il est en revanche préférable de déterrer les variétés horticoles (obtenues par cultures) pour éviter qu’elles dégénèrent, et de les replanter chaque automne.

Test Que Choisir : Comparatif Bulbes de tulipes

Élisabeth Chesnais

Contacter l’auteur(e)