Délai respecté

Publié le : 28/08/2018 

En emménageant dans un nouvel appartement, Madame C. demande l’ouverture d’une ligne téléphonique. Elle souscrit aussi un abonnement pour la réception d’Internet et son téléphone mobile. Ne pouvant pas bien utiliser celui-ci, elle décide d’annuler son contrat, ce qu’elle peut faire dans les 21 jours suivant la signature. L’opérateur conteste : il estime que Mme C. s’est manifestée hors délai. Pour cela, il lui réclame 60 €. Et bloque l’ouverture de la ligne tant qu’elle n’aura pas payé. La cliente maintient qu’elle a tout fait dans les règles et sollicite le soutien de l’UFC-­Que Choisir de Vendée, qui convainc l’opérateur de renoncer aux 60 € et d’ouvrir la ligne.