Promotions fantômes

Publié le : 27/10/2009 

Le supermarché Lidl d'Anglet (64) annonçait, ce matin-là, des super-promos sur des produits de plage (maillots et serviettes de bain, paréos...). Mais aucun des articles annoncés à prix cassés n'était disponible dans les rayons. Une absence relevée par les agents de la direction départementale de la Répression des fraudes. Un dossier contentieux a été ouvert et transmis au tribunal de grande instance de Strasbourg, ville du siège social du groupe Lidl. Condamné pour « pratique commerciale trompeuse », le magasin d'Anglet a écopé de 20 000 euros d'amende et doit verser 3 000 euros de dommages et intérêts à l'UFC-Que Choisir du Bas-Rhin, partie civile au dossier. Précédemment, c'est Carrefour qui avait été condamné à 15 000 euros d'amende pour ne pas avoir appliqué en caisse plusieurs promotions.

Jean-Paul Geai