Publicité mensongère

Lidl lourdement condamné

Publié le : 15/06/2009 

Lidl a été condamné à 20 000 euros d'amende pour pratique commerciale trompeuse. Au supermarché d'Anglet (Pyrénées-Atlantiques), aucun des articles annoncés en promotion n'était disponible en rayon le jour... de la promotion.

 

Encore une publicité mensongère ! Après Carrefour, qui a été condamné à 15 000 euros d'amende en mars dernier pour ne pas avoir appliqué en caisse plusieurs promotions, Lidl va encore plus loin. En effet, le tribunal de grande instance de Strasbourg vient de condamner le groupe à payer une amende de 20 000 euros pour « pratique commerciale trompeuse ». Le distributeur était poursuivi pour avoir annoncée en 2006 une promotion de 1 jour sur des produits de plage (maillots et serviettes de bain, paréos) dans son magasin d'Anglet (Pyrénées-Atlantiques). Par chance, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) passait par là. Ses agents ont pu constater qu'aucun des articles n'était disponible en rayon le jour J.

Le groupe Lidl, dont le siège social se situe à Strasbourg, a par ailleurs été condamné à verser 3 000 euros de dommages et intérêts à l'UFC-Que Choisir du Bas-Rhin et 3 000 euros à l'Association générale des familles, qui s'étaient constituées parties civiles. L'UFC-Que Choisir a également obtenu 300 euros au titre de l'article 475-1 du code de procédure pénal. Ce dernier condamne l'auteur de l'infraction à payer à la partie civile la somme que le tribunal détermine au titre des frais non payés par l'État et engagés par celle-ci. Le tribunal a également ordonné la publication du jugement dans le journal « Le Monde ».

Léa Billon