Touché, coulé ! UFC-Que Choisir d'Orléans

Touché, coulé !

UFC-Que Choisir d'Orléans

Publié le : 20/04/2017 

Son bateau bloqué au port en raison d’une panne du moteur, monsieur B., d’Orléans, contacte la société Ouest Marine Moteur, à laquelle il a confié l’entretien de l’embarcation.

 

Les experts mandatés établissent que la panne est due au fait que la pompe de la cale n’avait pas été branchée en mode automatique sur la batterie. Le réparateur reconnaît sa responsabilité mais refuse d’indemniser l’intégralité du préjudice malgré plusieurs courriers. Le consommateur s’adresse alors à l’UFC-Que Choisir d’Orléans, laquelle conseille à monsieur B. de saisir le juge de proximité. Ouest Marine Moteur a été condamné à régler 2 670,69 €.