QuelProduit L’appli qui donne enfin aux acheteurs de produits cosmétiques et ménagers un pouvoir de préserver l’environnement

QuelProduit

L’appli qui donne enfin aux acheteurs de produits cosmétiques et ménagers un pouvoir de préserver l’environnement

Publié le : 06/12/2022 

Alors que des substances dangereuses pour les milieux aquatiques sont présentes dans de nombreux produits cosmétiques et ménagers, l’UFC-Que Choisir dote aujourd’hui son application mobile gratuite QuelProduit d’une note environnementale qui permet d’évaluer pas moins de 70 000 références. L’interdiction des composés les plus nocifs par les autorités européennes se faisant cruellement attendre, l’Association recommande aux consommateurs de privilégier les articles qui sont les mieux notés par son application.

 

239 substances dangereuses pour les milieux aquatiques dans les produits cosmétiques et ménagers

L’UFC-Que Choisir a épluché les analyses officielles de plus de 7 000 substances réalisées par l’Agence européenne des produits chimiques (ECHA) pour établir notamment une liste de 239 composés utilisés dans les cosmétiques et détergents présentant un danger pour les organismes vivants dans les cours d’eau et la mer tels que les poissons, les algues ou les coraux. On retrouve par exemple l’oxyde de zinc, un colorant très toxique pour les organismes aquatiques ou le butyl methoxydibenzoylmethane un filtre solaire qui, étant très peu biodégradable, a des effets néfastes sur le long terme.

Alors que les mentions obligatoires sur les emballages sont largement insuffisantes pour identifier la nocivité de tous ces composés, cette analyse a permis d’ajouter une note environnementale à QuelProduit. L’application applique dès aujourd’hui à 66 000 cosmétiques et 4 000 produits ménagers une note environnementale sur une échelle de quatre niveaux donnant une information sur la dangerosité et le nombre de substances nocives.

Note environnementale QuelProduit

Les grandes marques ne constituent pas une garantie pour éviter les substances dangereuses

L’un des enseignements majeurs de la note environnementale présente dans QuelProduit est que recourir à des grandes marques ne constitue en rien une garantie pour préserver les milieux aquatiques. Pour les cosmétiques, le gel solaire Peau mouillée SPF 50 + Capital soleil de Vichy appartient au groupe de produits écopant de la plus mauvaise note environnementale du fait de la présence de pas moins de 5 filtres solaires toxiques ou très persistants (1). Une teinture de Schwarzkopf contient 5 colorants et un agent d’oxydation toxiques (2). Quant au dentifrice Fluor & plantes de Vademecum, il recèle un colorant et un antiseptique très toxiques, ainsi qu’un tensioactif polluant (3).

Au rayon des produits ménagers, les lessives et les adoucissants font partie des plus mal notés. Par exemple, la lessive liquide Fraîcheur intense de Skip contient entre autres deux conservateurs et un parfum très toxiques avec des effets sur le long terme (4), alors que l’adoucissant Souffle précieux Luxe de Lenor comporte deux parfums, l’un très toxique et l’autre toxique avec là encore des effets sur le long terme (5).

Substances dangereuses, on peut s’en passer avec QuelProduit !

Même si elles restent encore trop rares, certaines marques plus attentives à la composition de leurs produits démontrent qu’il est possible de se passer des substances dangereuses. Le gel douche Zero % with Essential ingredients de Sanex, la lessive sans parfum de Maison verte ou encore l’adoucissant concentré Souffle de Pureté de l’Arbre Vert appartiennent ainsi à la classe des produits les mieux notés du fait de leurs compositions exemplaires.

QuelProduit : une appli 3 en 1 pour une consommation encore plus responsable

L’application QuelProduit, financée de manière totalement indépendante grâce aux dons des consommateurs au fonds de dotation de l’UFC-Que Choisir, est gratuite pour toutes ses fonctionnalités (historique des produits scannés, favoris, produits alternatifs, glossaire, etc.). C’est une application 3 en 1 donnant une évaluation sur la dangerosité des ingrédients présents dans 370 000 produits du quotidien : cosmétiques, produits alimentaires et la seule à ce jour pour les détergents.

La nouvelle notation environnementale de QuelProduit vient compléter une application qui concourt à une consommation plus saine et durable. En plus de permettre aux consommateurs de choisir les produits les plus sains pour leur santé, elle peut désormais contribuer à préserver les milieux aquatiques.

Au vu de ce constat, l’UFC-Que Choisir :

  • Presse les pouvoirs publics européens d’interdire dans les cosmétiques et les produits ménagers les substances les plus nocives pour les milieux aquatiques ;
  • Appelle les consommateurs à utiliser lors de leurs achats son application QuelProduit disponible sur iOS et Android et à privilégier les produits les mieux notés.

Notes

(1) Homosalate, Butyl Methoxydibenzoylmethane, Ethylhexyl Triazone, Drometrizole Trisiloxane, Ethylhexyl Salicylate.

(2) Teinture châtain chocolat 465 ‘Perfect mousse’de Schwarzkopf : 2-amino-3-hydroxypyridine, 4-amino-2-hydroxytoluene, m-aminophenol, 2-methylresorcinol, résorcinol, peroxyde d’hydrogène.

(3) Limonène, sulfate de zinc etcocamidopropyl betaine.

(4) Octylisothiazolinone, méthylisothiazolinone, limonène.

(5) Limonène, alpha-IsomethylIonone.