Alimentation pour bébés Rappel d'aliments à base de haricots verts

Alimentation pour bébés

Rappel d'aliments à base de haricots verts

Publié le : 06/12/2022 

Des plats préparés, vendus sous marques de distributeur (Carrefour, Casino, Auchan…), présentent une teneur excessive en nitrates dangereuse pour la santé des enfants en bas âge.

 

Rappel d'aliments à base de haricots verts

C’est la fin des haricots ! Une vague de retraits d’aliments pour bébés a été enclenchée le 1er décembre. Il s’agit de plats préparés bio à base de haricots verts bio ou de haricots verts-pomme de terre, vendus sous marques de distributeur dans la quasi-totalité des enseignes :

  • pot haricots verts 2 × 120 g de Pommette bio, chez Intermarché ;
  • purée haricots verts-pomme de terre bio de Nature Bio bébé, chez Cora ;
  • bol haricots verts et pomme de terre 2 × 120 g de Babybio, chez Carrefour ;
  • bol haricots verts et pomme de terre 2 × 120 g de Bio Village bébé, chez E.Leclerc ;
  • pot haricots verts 4 mois 2 × 120 g de Auchan Baby Bio, chez Auchan ;
  • bol haricots verts pomme de terre bio 2 × 120 g de Les Tilapins, chez Casino.

Motif invoqué : « dépassement de la teneur en nitrates » de l’aliment. Le site gouvernemental Rappel Conso, qui a diffusé l’alerte, recommande de ne pas consommer ce produit. Ce dernier doit être détruit ou rapporté au magasin, qui le remboursera.

La teneur maximale en nitrates autorisée dans une préparation alimentaire destinée à des enfants en bas âge est de 200 mg par kilo d’aliment, selon la réglementation européenne.

Dangereux pour les nourrissons

Pourquoi ce rappel ? Un excès de nitrates dans l’alimentation ou l’eau de boisson peut être à l’origine du syndrome du « bébé bleu » (appelé ainsi car la bouche, les mains et les pieds de l’enfant bleuissent du fait d’une mauvaise oxygénation). Les nitrates ingérés sont transformés en nitrites dans la salive, puis absorbés. Dans le sang, ces nitrites transforment l’hémoglobine des globules rouges en méthémoglobine, qui ne peut fixer et transporter l’oxygène dans le corps. Contrairement à l’adulte, le bébé de moins de 6 mois ne possède pas les enzymes capables de neutraliser la méthémoglobine. Une concentration élevée de nitrates dans son alimentation peut donc entraîner une cyanose, puis la mort par asphyxie. Ce type d’accidents est désormais très rare en France.

Les normes réglementaires qui fixent les teneurs maximales de nitrates et nitrites dans l’alimentation sont définies par rapport à cette toxicité aiguë.