20 %, parfois même 30 % de réduction sur le montant de sa commande, voilà ce que propose le site de e-commerce Cdiscount.com à ses clients qui demandent à recevoir la carte de crédit « maison ». Malheureusement, le dossier de bon nombre d’entre eux a finalement été refusé. Ils ont dû payer la totalité de leur commande.

 
SOMMAIRE

À l’image d’autres enseignes, le cybermarchand Cdiscount (filiale du groupe Casino) a lancé sa propre carte de crédit voilà quelques mois. La Mastercard Cdiscount permet notamment de payer ses achats au comptant ou à crédit sur n’importe quel site Internet ou en magasin, en France comme à l’étranger. Elle permet en outre de bénéficier d’assurances complémentaires, d’un délai de rétractation prolongé sur le site Cdiscount.com (30 jours au lieu de 7) et de récupérer 1 % du montant de ses dépenses sous la forme de bons d’achat à utiliser sur ce même site. Et ce n’est pas tout. Pour inciter ses clients à la réclamer, Cdiscount leur fait une super-offre : une réduction de 20 % ou 30 % sur leur première commande dans la limite de 600 €. Pour bénéficier de cette ristourne, il suffit d’opter pour la carte Cdiscount au moment du paiement et de fournir un certain nombre d’informations en ligne. Le client doit par la suite remplir un dossier et retourner à Banque Casino, partenaire financier de Cdiscount, les pièces justificatives demandées dans les 15 jours suivant l’achat. Ce n’est qu’une fois le feu vert donné par la banque que la carte est accordée.

Pas de carte, pas de réduction

Mais, à en croire les témoignages recueillis sur notre forum, de nombreux clients se sont finalement vu refuser la délivrance de la carte. Et donc la réduction promise. Du coup, la totalité du montant de la commande a été débitée de leur compte (au moment du paiement, Cdiscount demande les coordonnées bancaires du client à titre de « caution »). Impossible de faire jouer le droit de rétractation pour obtenir le remboursement de l’article : le refus leur ayant été notifié au-delà de 7 jours, le délai légal est dépassé. Pas possible non plus d’obtenir la moindre explication de la part du site : Cdiscount se retranche derrière la législation pour ne pas justifier ses décisions de refus. Tout juste le service client a-t-il expliqué à certains clients mécontents que leur dossier n’est jamais arrivé à destination, alors que eux affirment l’avoir envoyé en temps et en heure. Du coup, les interprétations vont bon train et certains internautes se demandent si Cdiscount ne chercherait pas, par ce biais, à inciter ses visiteurs à passer commande, quitte à leur refuser par la suite la réduction promise.

Cdiscount droit dans ses bottes

Chez Cdiscount, on assure pourtant n’avoir aucun intérêt à refuser une carte à un client. « Depuis son lancement fin 2012, la carte Cdiscount a déjà séduit plus de 100 000 porteurs et nous souhaitons en attirer 50 000 de plus avant la fin de l’année 2013 », explique le cybermarchand qui promet par ailleurs qu’aucun dossier pré-accepté en ligne n’est refusé par la suite dès lors que les justificatifs demandés sont transmis à temps et qu’ils confirment les informations fournies.

Le site marchand reconnaît néanmoins que cette offre de bienvenue « peut susciter des frustrations » et promet d’étudier chaque cas qui lui sera présenté. Alors n’hésitez pas à adresser vos réclamations directement à Cdiscount ou par le biais du forum de Que Choisir, où un médiateur du cybermarchand intervient. Et pour ceux qui n’auraient pas succombé à cette offre, lisez bien toutes les conditions avant de vous laisser séduire.