Carte de paiement

En libre service

Publié le : 21/11/2010 

La société de téléphonie portable marseillaise MFTEL commercialise, pour la première fois en France, une carte de paiement et de retrait Visa sans nécessité un compte bancaire et sans durée d’engagement : la carte Transcash. Intéressante dans certains cas.

 

Il fallait y penser : une carte de paiement non adossée à un compte bancaire, rechargeable comme un téléphone portable. La carte Transcash présente a priori plusieurs avantages : la liberté de résiliation à tout moment, pas de frais de gestion de compte et la possibilité de transferts à bas prix grâce à une seconde carte comprise dans le pack.

Depuis 1 an, quelques dizaines de milliers de Français ont déjà utilisé cette carte. Concrètement, comment cette carte labélisée Visa fonctionne-t-elle ? On achète en grande surface, tabac, maison de la presse ou taxiphone un pack de deux cartes pour le prix de 19 euros (le pack est valable 3 ans).Comme pour les cartes téléphoniques prépayées, on alimente ensuite sa carte de paiement en achetant des recharges de 50 à 500 euros (voir l’encadré ci-dessous). L’argent est chargé via un code sur la première carte, de couleur noire, et peut être transféré à tout moment sur la seconde carte, rouge, au prix d’un SMS surtaxé (0,30 euros). Les cartes sont utilisables dans les distributeurs automatiques de billets et chez les commerçants.

Imbattable pour les petits transferts d’argent

La moyenne mensuelle des transferts d’argent de France vers l’étranger se situe entre 100 et 150 euros. Comme la carte revient (outre les 19 euros d’abonnement pour 3 ans) à environ 5 % du montant chargé et que les transferts coûtent le prix du SMS surtaxé, soit 0,30 euros, le prix moyen d’un transfert se situe autour de 5,80 et 8 euros. Une somme plus avantageuse que les 19 ou 14 euros facturés par les leaders du transfert d’argent, Western Union et Money Gram. Reste que si le transfert est supérieur à 300 euros, le coût se rapproche de la concurrence (environ 15 euros), pour ensuite le dépasser. C’est donc pour les petits transferts répétés que la carte est la plus intéressante.

Chère pour une utilisation intense

Utiliser la carte Transcash à la place d’une carte bancaire peut finir par revenir cher si l’on réalise toutes les transactions de la vie quotidienne avec. Si l’on dépense par exemple environ 120 euros par mois avec sa carte, soit 1 440 euros par an, la carte revient à environ 72 euros. Il faut en effet compter avec la commission de 5 % à chaque achat de recharge. À comparer avec le prix moyen des cartes bancaires, qui est de 35 euros ! Il est donc préférable de limiter son utilisation aux achats sur Internet (moins de risque qu’avec sa carte bancaire classique), aux petits transferts réguliers d’argent à l’étranger et aux incidents de paiement temporaires.

Les frais de chargement de la carte Transcash

Recharge de 50 euros : 5 euros de frais

Recharge de 100 euros : 8 euros de frais

Recharge de 150 euros : 10 euros de frais

Recharge de 200 euros : 12 euros de frais

Recharge de 300 euros : 15 euros de frais

Recharge de 500 euros : 25 euros de frais

Élisa Oudin