Crédit mutuel

Le gros mensonge

Publié le : 02/11/2010 

La banque mutualiste affirme bien haut que ses employés ne touchent pas de commission en fonction des produits bancaires qu’ils proposent à la clientèle. Des chèques cadeaux sont pourtant attribués aux meilleurs vendeurs.

 

C’est un secret de Polichinelle, les banques intéressent leurs employés à la vente de produits bancaires. Plus le « conseiller » de clientèle placera de cartes bancaires, d’épargne logement, d’assurances-vie, de plans d’épargne retraite, etc., plus ses primes grimperont. Le Crédit mutuel s’inscrit en faux contre ces pratiques et entend le faire savoir. Témoin, sa dernière campagne publicitaire « Rendez-vous clarté épargne du 2 novembre au 11 décembre », largement affichée actuellement dans le métro parisien et les médias. « Parler épargne avec un chargé de clientèle non commissionné, ça change tout », affirme la banque mutualiste. Sauf que le discours du Crédit mutuel est à la limite de la publicité mensongère, car comment appeler les « challenges » par lesquels la banque octroie des chèques cadeaux Cadhoc pour récompenser ses commerciaux ? Et, pour les meilleurs, ceux qui se distinguent particulièrement dans « la production de leur caisse », le montant du chèque cadeau est majoré de 150 à 200 euros pour doper les ventes de « contrats majeurs ».

Plusieurs « challenges » ont d’ailleurs déjà été organisés tout au long de l’année 2010 dans les différentes caisses régionales du groupe afin de stimuler la vente de produits de « bancassurance ». Le meilleur vendeur en placement de « contrats majeurs » était récompensé d’un chèque cadeau de 400 euros, les deuxième et troisième d’un chèque cadeau de 300 euros.

Le Crédit mutuel n’est d’ailleurs pas la seule banque concernée par de telles pratiques. Tous les clients des banques doivent en être conscients : les conseils soi-disant avisés de leur chargé de compte ne sont pas désintéressés, surtout en cette période de fin d’année. Certains, pour totaliser le maximum de points-bonus, n’hésitent pas à faire le forcing afin de placer le maximum de services : assurance auto, multirisque habitation, assurance dépendance, assurance fuite d’eau, alarmes et protection pour la maison, aides à l’autonomie des personnes âgées, etc. Jusqu’à la proposition d’agenda 2011 gratuit… la première année !

Jean-Paul Geai