E10

Le carburant de trop

Publié le : 03/04/2009 

Composé à 10 % d'éthanol de betterave, le nouveau carburant E10 est désormais disponible en stations-service. Derrière un intérêt environnemental loin d'être démontré, cet agrocarburant relève de l'absurdité économique.

 

Lancé le 1er avril, on aurait pu espérer qu'il s'agissait d'un canular. Mais non, le nouveau carburant E10 (ou SP95-E10), composé à 90 % d'essence et à 10 % d'éthanol de betterave ou de blé, va bel et bien tenter de s'imposer dans les stations-service à la place du SP 95. Une absurdité économique, à tel point que l'Allemagne a renoncé à lancer cet E10 pour éviter de pénaliser lourdement une partie de ses automobilistes.

De son côté, le gouvernement français a décidé d'anticiper les objectifs européens d'incorporation d'agrocarburants, faisant fi des problèmes de compatibilité de voitures en circulation. Il apparaît du coup comme un fervent défenseur des producteurs de betteraves, les plus gros fournisseurs de cet éthanol, et c'est bien dommage. Pour deux raisons. La première, c'est que 40 % du parc automobile roulant à l'essence risque d'être endommagé par l'utilisation de cet agrocarburant (1). S'il remplace l'actuel SP 95, comme c'est prévu, toutes les voitures vendues jusqu'à l'année 2000 vont devoir passer au SP 98, un carburant plus onéreux qui s'apparente d'ailleurs à une spécificité franco-française : on ne le trouve guère hors des frontières. Quant à l'E10, s'il est vendu au prix du SP 95 à ses débuts, voire 1 à 2 centimes de moins pour le faire décoller, ce ne sera qu'à titre temporaire. Le coût de revient d'un carburant produit à partir de betterave ou de blé est nettement supérieur à celui de l'essence : il faudra bien relever le prix à la pompe.

Moins de kilomètres avec un plein

Et comme un malheur n'arrive jamais seul, l'automobiliste qui paiera ce carburant un peu plus cher à la pompe pourra parcourir un peu moins de kilomètres avec un plein, du fait que son pouvoir calorifique est inférieur à celui de l'essence. Quant à l'intérêt environnemental de l'opération, il reste évidemment à démontrer, la polémique sur l'impact des agrocarburants étant toujours aussi vive. Conclusion : tant qu'il restera des pompes SP 95, mieux vaut éviter de faire son plein en E10.

(1) La liste des véhicules compatibles est disponible sur le site www.carburantE10.fr.

Élisabeth Chesnais

echesnais@quechoisir.org