Carburant Étiquetage supplémentaire

Carburant

Étiquetage supplémentaire

Publié le : 05/10/2018 

Pour faciliter l’identification des carburants, un affichage normalisé supplémentaire sera apposé à partir du 12 octobre sur les véhicules ainsi que sur les pistolets et les pompes distributrices des différents carburants.

 

Autant le dire tout de suite, il ne s’agit pas d’une révolution dans le monde des stations-service et rien ne change dans la composition actuelle des carburants. Les automobilistes trouveront toujours les mêmes pistolets distributeurs de la même couleur ainsi que les mêmes noms de carburant dans les stations. Le changement qui s’opère à partir du 12 octobre 2018 est simplement l’apposition d’une étiquette supplémentaire permettant d’identifier en un clin d’œil le type de carburant (essence, diesel ou gazeux) et, le cas échéant, sa teneur en biocarburant. Ainsi, le SP95 à 5 % d’éthanol sera toujours étiqueté SP95 (appellation commerciale), mais sera accompagné d’un pictogramme « E5 » (nouvel étiquetage réglementaire). De même, le SP95 à 10 % d’éthanol sera étiqueté SP95-E10, avec le logo « E10 ». À noter qu’un système similaire sera prochainement mis en place pour les véhicules électriques afin de guider l’automobiliste dans la recharge des batteries.

 

Rond, carré ou losange

Selon le type de carburant, l’étiquette, qui doit mesurer au moins 4 centimètres de large sur la pompe et 1,5 centimètre sur le pistolet, aura une forme différente. Pour un carburant de type essence, par exemple le SP95, il s’agira d’un « E » placé dans un cercle. Le chiffre qui lui sera accolé indique la teneur en biocarburant. La forme pour un carburant de type diesel est un carré dans lequel se trouve la lettre « B » suivi d’un chiffre signifiant la teneur en biocarburant contenu dans le diesel. Le « XTL » indique qu’il s’agit d’un diesel synthétique qui n’est pas dérivé du pétrole brut. Enfin, la forme pour un carburant de type gazeux est un losange avec les indications « H2 » pour l’hydrogène, « CNG » pour gaz naturel comprimé, « LPG » pour gaz de pétrole liquéfié (GPL) ou « LNG » pour gaz naturel liquéfié.
 

Une information multidiffusée

Cette information sera également affichée chez les concessionnaires automobiles et  placée sur les véhicules neufs (mis sur le marché ou immatriculés à partir du 12 octobre 2018), à proximité immédiate de la trappe à carburant (ou du bouchon), dans le manuel d’utilisation du véhicule ainsi que dans le manuel électronique pour certains véhicules neufs disposant d’un système d’infodivertissement embarqué.

 

Pour toute l’Union européenne

La mise en place de ces étiquettes est d’ores et déjà en cours dans l’Union européenne (UE) pour les véhicules neufs et les stations-service. Elles seront déployées dans les 28 États membres de l’UE, les pays de l’Espace économique européen (Islande, Liechtenstein et Norvège), ainsi que la Macédoine, la Serbie, la Suisse et la Turquie. Le Royaume-Uni n’est pas concerné et devra décider s’il applique ou non cette réglementation après le Brexit.

L’affichage des carburants à partir du 12 octobre 2018

ESSENCE
Appellation commerciale Nouvelle étiquette supplémentaire
Sans Plomb 98 ou SP98 E5
Sans Plomb 95 ou SP95 E5
Sans Plomb 95-E10 ou SP95-E10 E10
Super éthanol ou SP98-E85 E85

 

DIESEL
Appellation commerciale Nouvelle étiquette supplémentaire
Diesel (toutes appellations) B7
Diesel (futurs carburants) B10 ou XTL

 

CARBURANTS GAZEUX
Appellation commerciale Nouvelle étiquette supplémentaire
Hydrogène H2
GPL LPG
GNV CNG ou LNG