Escroquerie

Un pack rugby pas très sport

Publié le : 06/02/2009 

La gendarmerie de Dijon vient de démanteler une escroquerie d'envergure : la société Performance Événements a vendu à 700 internautes des packs totalement fictifs pour des manifestations sportives. Trois cents d'entre eux devaient se rendre samedi à Dublin pour assister au match de rugby Irlande-France.

 

Internet est devenu un terrain de jeu pour les arnaqueurs de tout poil. L'affaire actuellement entre les mains de la gendarmerie de Dijon le prouve une nouvelle fois. Sa section de recherche, alertée par la brigade de Quetigny, vient de mettre au jour une escroquerie à grande échelle concernant des manifestations sportives internationales. Formule 1, football, rugby, tennis : la société Performance Événements vendait, sur Internet uniquement, des packs comprenant un billet d'avion aller-retour, quelques nuits sur place en hôtel et un ticket d'entrée pour les compétitions. Tout était fictif.

D'après la gendarmerie, qui a retrouvé les adresses électroniques des clients en fouillant les ordinateurs de la société, 700 personnes ont été victimes de ses agissements. Parmi elles, plus de 300 ont payé pour se rendre, samedi prochain, à Dublin, pour la rencontre Irlande-France comptant pour le tournoi des Six Nations. « Nous n'avons découvert qu'hier que des packs avaient été vendus pour ce match, nous devons donc contacter rapidement les supporters floués », souligne le lieutenant-colonel Jean-François Doublier, à Dijon. Vu l'échéance, « certains risquent de se présenter aux aéroports de Roissy, Toulouse ou Bordeaux et de découvrir un peu tard qu'aucun avion ne les attend », déplore-t-on à la Direction générale de la gendarmerie nationale. Le préjudice est énorme : rien que pour le match de samedi, il atteint 315 000 euros. Chaque pack était commercialisé entre 800 et 900 euros selon l'aéroport de départ.

Les personnes qui ont acheté des packs à Performance Événements doivent se signaler à la gendarmerie de Dijon, qui les rappellera pour leur donner le détail de la marche à suivre.

Anne-Sophie Stamane

Contacter l’auteur(e)

asstamane