Instruments de pesage

Ça balance pas mal

Publié le : 13/11/2011 

Les balances utilisées pour la fabrication, la transformation ou encore le conditionnement des produits agroalimentaires sont fiables, selon un contrôle à grande échelle réalisé en septembre dernier. Mais dans un cas sur cinq, les obligations règlementaires de vérification des instruments ne sont pas respectées.

 

Chaque année, les entreprises de l’agroalimentaire sont tenues de faire vérifier les balances, bascules, trieuses ou emballeuses qu’elles utilisent pour peser les denrées en cours de fabrication, de transformation ou de conditionnement. Mais selon les résultats d’un contrôle mené en septembre et octobre derniers (1), un instrument sur cinq n’est pas à jour de cette obligation règlementaire. Les structures en faute ont reçu un avertissement et ont été mises en demeure de régulariser leur situation.

Pour autant, les 9 000 appareils contrôlés sur près de 3 000 sites se sont avérés exacts dans leur écrasante majorité. En clair, ils affichent des mesures justes, et les agents en charge de l’inspection n’ont au final pas trouvé grand-chose à redire. Il n’y a donc, dans la chaîne agroalimentaire en amont de la vente directe au consommateur, pas d’erreurs de pesage liées aux instruments eux-mêmes.

1. Par les agents des Directions régionales des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (DIRECCTE).

Anne-Sophie Stamane

Contacter l’auteur(e)