Internet triple-play

Bouygues Télécom casse les prix

Publié le : 26/02/2014 

Une vraie offre triple-play (Internet, appels téléphoniques, télévision) à moins de 20 € par mois, voici la solution de Bouygues Télécom pour reprendre des parts de marché sur l’Internet fixe et, surtout, taquiner ses concurrents et notamment Free, qui gagne beaucoup d’argent grâce à sa Freebox. L’opérateur pourrait faire mouche.

 

Martin Bouygues avait promis une guerre des prix dans l’Internet fixe. Il vient de dévoiler son arme : une offre ADSL avec du vrai triple-play à l’intérieur, à seulement 19,99 € par mois. L’offre sera disponible le 3 mars 2014. Pour ce prix-là, les clients disposeront d’un accès à Internet, des appels illimités vers les fixes en France et vers 121 destinations à l’international ainsi qu’un vrai service télé incluant l’accès à un bouquet de 165 chaînes, un enregistreur numérique de 40 Go, un accès à de la VoD et à la télévision de rattrapage. Un espace de stockage en ligne (« cloud ») de 20 Go est même prévu. Bref, aucun des services qu’utilisent le plus les abonnés n’est oublié. Et cerise sur le gâteau, l’offre est sans engagement (1) et la location de la box et du décodeur est incluse. L’assistance non plus n’est pas low cost. Les clients pourront joindre le service client par téléphone 7 jours sur 7 de 8 h à 22 h et en cas de besoin, un technicien se déplacera à domicile.

En fait, Bouygues Télécom reprend l’offre ADSL de base qu’il commercialisait jusqu’à présent au prix de 31,90 € par mois. Avant lui, d’autres opérateurs avaient lancé des offres Internet fixe à moins de 20 € par mois, mais à chaque fois, il fallait se contenter d’un accès aux chaînes de télé par la TNT et oublier l’enregistreur numérique, la VoD et la télé de rattrapage.

Cette fois, tout y est, ou presque. Seuls les appels vers les mobiles seront facturés en supplément, mais Bouygues Télécom va les proposer pour 6 € par mois, grâce à une option qui comprendra également plus de chaînes de télé (notamment Eurosport ou LCI), un enregistreur numérique plus imposant (300 Go) et l’accès à tous les services de l’actuelle Bbox Sensation (les jeux, le multi-écran, etc). Bref, chez Bouygues Télécom, le haut de gamme coûtera désormais 25,99 € mois. Chez les FAI concurrents, il faut compter en moyenne 12 € de plus par mois pour un service équivalent, voire jusqu’à 42 € chez Orange.

L’offre sera disponible dès le 3 mars pour les nouveaux abonnés. Ceux qui sont déjà clients chez Bouygues devront attendre le 14 avril pour basculer sur ce nouveau tarif. 49 € de frais leur seront facturés s’ils devaient changer de matériel. Autre bémol : cette offre ne sera disponible que dans les grandes agglomérations de plus de 100 000 habitants, là où Bouygues a déployé son propre réseau. D’après l’opérateur, 12 millions de foyers pourront en bénéficier. Il faudra enfin que Bouygues fasse des efforts sur la qualité de son service. L’opérateur arrive trop souvent en queue de peloton de notre baromètre des FAI

 

La fausse réponse de Free

La réaction de Free ne s’est pas fait attendre. Dans la foulée de l’annonce de Bouygues, l’opérateur a modifié son offre Alice, qui lui appartient depuis plusieurs années. Il y a notamment intégré l’option TV (facturée au préalable 1,99 € par mois) et baissé le prix. Résultat : une offre triple-play à 19,98 € par mois (9,99 € d’abonnement + 9,99 € d’accès à la boucle locale), mais des services plus low cost : pas de VoD, appels inclus vers « seulement » 60 destinations, moins de chaînes de télé (90). En plus, l’offre impose un engagement d’au moins 12 mois et des frais d’activation de 40 €. Et pour qui veut un service plus complet, pas d’autre choix que de se tourner vers la Freebox Révolution dont le prix, lui, ne change pas : 37,97 €/mois.

(1) Pas de frais d’activation. Frais de résiliation : 49 €.