Personnes âgées

Internet dans le poste

Publié le : 02/05/2009 

Une expérience innovante va se dérouler en Lorraine et dans la région PACA. Pendant 1 an, T-Seniority va permettre à 300 personnes, vivant à domicile ou en établissement, de renouer avec leur environnement social, familial, local et national via la télévision.

 

Connaissez-vous T-Seniority ? C'est une télévision destinée à maintenir le lien social pour les personnes âgées isolées et peu familiarisées avec les nouvelles techniques. Une télé donc, mais différente. Car ce qui prime ici, ce sont les personnes âgées, pas la technologie. Ce projet, piloté par une fédération de professionnels de terrain, la FNAQPA, est financé grâce à des fonds provenant de la Commission européenne et de la Caisse nationale de solidarité à l'autonomie (CNSA). Six autres pays sont partenaires : l'Espagne, l'Italie, la Grèce, le Royaume-Uni, Chypre et la Finlande, mais c'est la France qui coordonne l'expérience et en fera le bilan en juin 2010.

"Gérontocentré" et non "technocentré"

« Notre projet offre une vision "gérontocentrée" et non "technocentrée" », précise Christophe Coquerel, chargé du projet au sein de la Fédération. Cette télé est un outil pour que des seniors à mobilité réduite ne se sentent plus exclus, restent citoyens, s'informent et agissent. Ses concepteurs pensent que l'idée sera vite adoptée, car la télévision est un outil déjà présent dans les foyers. Mais l'important, c'est son contenu. Il doit intéresser les seniors, répondre à leurs besoins, leur faire plaisir. Il y aura des informations émanant d'une part des familles (envoi de photos, vidéos, musique, mais aussi une messagerie) et d'autre part des institutions ou services (mairie, conseil général, centre communal d'action sociale, associations, web télés locales, etc.). La technologie ne résout pas tout, mais elle peut avoir une place dans la vie de ces personnes, pour ne pas les couper du monde.

Avec une Wii

Les télévisions qui sortiront cet été seront équipées d'un navigateur Internet ; en attendant, le système va fonctionner avec une Wii (la console de jeu de Nintendo) connectée au téléviseur et avec une télécommande simple. L'ergonomie a été adaptée : icônes de grande taille, un minimum de textes... L'expérience va se dérouler pendant 1 an, à domicile comme en établissements, en Lorraine et région PACA. Le matériel va être prêté et expliqué aux utilisateurs. Selon Henry Thiboud, directeur d'un établissement à Courthezon (84), volontaire pour cette expérience, « grâce à la webcam, ce sera l'occasion de voir le baptême d'un arrière-petit-fils qui vit loin. C'est une autre acquisition de moments de plaisir, comme le sont le courrier, les repas, les visites ou les animations ». Quelque 300 personnes vont être suivies pendant une année, pour voir l'utilisation qu'elles font du système, ce qui les intéresse ou pas. « L'usage va remonter du terrain. On a quelques idées, mais l'important est ce qu'ils nous diront », résume Christophe Coquerel. Premiers bilans dans quelques mois.

Micaëlla Moran