Pouvoir d'achat

L'indice « jambon-beurre »

Publié le : 08/04/2009 

Parce que de plus en plus de Français grignotent sur le pouce et qu'en France, le sandwich tient tête au hamburger, un cabinet de conseil en marketing a mis en place l'indice « jambon-beurre » pour mesurer l'évolution du pouvoir d'achat.

 

Il s'est vendu l'an dernier quelque 1,2 milliard de sandwichs en France, avec une nette préférence pour le jambon-beurre qui a totalisé 72 % des garnitures des sandwichs baguette, soit plus de 2,2 millions de jambon-beurre avalés chaque jour sur le pouce. Fort de ce constat, Gira Conseil, un cabinet de conseil en marketing et développement de la restauration, a entrepris de dresser un état des lieux de la disparité des prix du jambon-beurre à travers la France. Une sorte d'indice du coût de la vie à l'instar de ce que fait depuis une vingtaine d'années l'hebdomadaire britannique « The Economist », qui mesure la parité du pouvoir d'achat entre les capitales de 147 pays à travers son indice « Big Mac », c'est-à-dire à partir des prix moyens des hamburgers. Et parce qu'il se vend en France 8 sandwichs pour 1 hamburger, le jambon-beurre a donc été choisi comme étalon de référence hexagonal. L'exercice est toutefois plus difficile, car si le Big Mac obéit aux mêmes règles de fabrication partout dans le monde, la qualité du jambon et de la baguette peut varier sensiblement d'un point de vente à un autre.

Gira Conseil a malgré tout relevé le défi en comparant les prix du jambon-beurre dans huit circuits de distribution (704 points de vente) et 22 régions, aussi bien dans les grandes agglomérations que dans les communes de moins de 50 000 habitants. « Il n'y a aucune corrélation entre les prix du jambon-beurre, la région et le niveau de pouvoir d'achat », commente Bernard Boutboul, directeur de Gira Conseil. Par lieu de vente, les prix font le grand écart, de 1,79 euro en hypermarché (prix le plus bas constaté) à 3,72 euros dans une sandwicherie haut de gamme. C'est à Paris que le jambon-beurre, encore appelé « Le Parisien », est le plus cher (3,17 euros en moyenne), juste devant des villes comme Poitiers (3,12 euros) et Strasbourg (3,11 euros). Les moins chers se mangent à Corte (1,91 euros), Saumur (2,21 euros) et Mont-de-Marsan (2,28 euros).

Jean-Paul Geai