Scandale Volkswagen Les solutions techniques du fabricant

Scandale Volkswagen

Les solutions techniques du fabricant

Publié le : 27/11/2015 

Volkswagen a dévoilé les solutions techniques pour remettre en conformité ses moteurs Diesel 1.6 et 2.0 impliqués dans l’affaire des logiciels antipollution  truqués. Et cela sans pertes de performances. Le constructeur a également annoncé qu’aucune indemnisation ne devrait être proposée aux propriétaires trompés.

 

Contrairement aux propriétaires américains de véhicules Volkswagen concernés par l’affaire sur les logiciels antipollution truqués, les Allemands (rien n’a été précisé officiellement pour les 27 autres pays européens) ne devraient percevoir aucune indemnité et devront se contenter des seules modifications techniques. Ces dernières, qui concernent les moteurs EA189 d’une cylindrée de 1,6 et 2,0 litres, ont été présentées à l'Autorité fédérale allemande des transports qui les a ratifiées après examen. La solution technique finale pour le moteur Diesel 1,2 litre sera présentée à la fin du mois.

Pour le moteur 1.6 de type EA 189, un « régulateur de flux » sera installé directement en amont du débitmètre de masse d’air (équipement servant à mesurer la quantité d’air qui entre dans le moteur). Ce régulateur, composé d’une grille spécifique, est destiné à limiter le tourbillon d’air qui se forme en amont du débitmètre afin d’améliorer sa précision de mesure, un paramètre très important pour optimiser la combustion via le calculateur de gestion moteur. De plus, ce dernier bénéficiera d’une mise à jour de son logiciel. Cette mesure technique devrait nécessiter moins d'une heure d’intervention.

Pour le moteur 2.0, une simple mise à jour du logiciel sera réalisée. Cette opération devrait représenter une demi-heure environ de main-d’œuvre. Volkswagen assure qu’il fera en sorte que le temps nécessaire à l’intervention sur le véhicule soit aussi court que possible et qu’il prendra contact avec tous les clients avant l’intervention. Ceci afin de leur éviter tout désagrément et de tenir compte de leurs besoins individuels de mobilité. Ils se verront alors proposer gratuitement un véhicule de remplacement si nécessaire.

Comme nous le supposions mi-novembre dans une série de questions-réponses, le constructeur annonce également que ces mesures techniques ne devraient pas avoir d’incidences sur la puissance du moteur, ni sur la consommation de carburant ni sur les performances. Il modère toutefois ses propos et précise qu’« étant donné que toutes les variantes de modèles doivent au préalable être analysées, la réalisation de ces objectifs ne peut encore être confirmée ». Les autres marques du groupe (Audi, Seat, Skoda et Volkswagen Véhicules Utilitaires) prévoient également des mesures correctives similaires. La campagne de rappel débutera en janvier 2016 et devrait s’étaler sur toute l’année.

Yves Martin