Sorbetière Princess Yonanas

Prise en main

Publié le : 17/07/2014 

À côté des sorbetières traditionnelles – qu’il s’agisse de sorbetières à accumulation de froid ou de turbines à glace – les fabricants de petit électroménager proposent aussi des mixers de fruits censés réaliser simplement et rapidement des sorbets. Nous avons testé un de ces modèles, le Princess Yonanas.

 

Frutimix de Kitchen Chef, Princess Yonanas… Des mixers de fruits congelés ont fait leur apparition sur le marché. Selon leurs publicités, ils permettent d’obtenir quasi instantanément des glaces 100  % fruits, sans ajout de matières grasses ni de sucre. Mais il est impossible de réaliser les recettes de glaces classiques avec ces appareils. Nous avons testé l’un d’eux, le Princess Yonanas (1), en suivant trois des recettes de son livret : glace fraises-bananes, glace au chocolat et glace tropicale (mangue, banane, ananas). À noter que la banane est indispensable pour donner une texture crémeuse aux préparations. Il faut vraiment adorer ce fruit ! D’autant que son goût très puissant « écrase » le parfum des autres ingrédients, en particulier celui de la fraise.

Pour la glace banane-fraise, le mixage se fait en 1 min 30. Mais ça se gâte avec la deuxième recette : si le mixage est toujours aussi rapide, le chocolat ressort en gros morceaux. Il finit par bloquer la sortie de la purée de bananes, qui s’évacue par d’autres orifices. Même scénario avec la glace tropicale. Cette fois, c’est l’ananas qui empêche la sortie de la purée de fruits. Les résultats ne sont donc guère concluants. L’ouverture pour introduire les fruits est trop étroite et les lames pas assez puissantes pour mixer les produits durs (chocolat) ou fibreux (ananas).

Mieux vaut s’orienter vers de véritables sorbetières : certains modèles de notre test permettent réellement de fabriquer des glaces et des sorbets dignes de ce nom.

Sorbets préparation
1 : Pas de souci particulier avec la glace banane-fraise. 2 : Le chocolat ressort en gros morceaux. 3 : Avec la glace tropicale, l’ananas reste coincé… et fait déborder la préparation par d’autres orifices.

(1) Prix indicatif : 60 €.

Gabrielle Théry

Rédactrice technique