Temps plus clément sur les remboursements ?

Roland Garros

Temps plus clément sur les remboursements ?

Publié le : 09/06/2017 

L’expérience malheureuse de l’an dernier aurait-elle servi de leçon... ? Rappelez-vous la polémique au sujet du non remboursement des billets des spectateurs des courts principaux de Roland Garros du 31 mai 2016, privés de matches, notamment de Novak Djokovic, au bout de 2h01 de jeu !

 

Les fans de Djoko, présents à Roland Garros le 6 juin dernier, n’ont guère eu plus de chances de voir leur idole le 6 juin, son match ayant été reporté au lendemain en raison de la pluie, mais ils seront néanmoins, cette année, intégralement remboursés et la procédure sera totalement dématérialisée sans qu’une pièce justificative ne leur soit demandée…

Voilà une nouvelle accueillie positivement par les spectateurs fraîchement informés du report, mais qui ne saurait néanmoins masquer les modalités toujours aussi restrictives de remboursement… En effet, la limite des deux heures de temps de jeu (incluant la récupération entre les points, les soins, etc.), pour pouvoir en bénéficier est strictement maintenue. Passé cette limite horaire, qui rappelons-le est fixée par l’organisation, aucun remboursement n’est dû conformément aux conditions générales de vente. C’est mieux que l’an dernier où une seule heure de jeu amputait le remboursement de 50% mais cela reste un peu maigre lorsque l’on rappelle qu’un billet est censé permettre l’accès à plusieurs heures de matches sur la journée et, qu’en moyenne, sur les dix dernières sessions, il a plu un jour sur trois à Roland Garros…

Bref, en attendant des conditions de remboursement plus favorables aux consommateurs, il n’y a pas que les joueurs qui réclament un toit à Roland Garros, les spectateurs aussi !

Alain Bazot

Président de l'UFC - Que Choisir