Baumes à lèvres

Baumes à lèvres

Le protocole

Publié le : 26/09/2017 

Utilisés par toute la famille, les baumes à lèvres devraient être au-dessus de tout soupçon. Pourtant, nombre d’entre eux renferment des huiles minérales qui engendrent des composés toxiques en cas d’ingestion.

 

Prix

Les énormes différences de prix – les produits vendus en pharmacies et la plupart des bio étant très chers – ne sont pas corrélées aux résultats.

Efficacité hydratante

Elle est mesurée par cornéométrie sur 20 volontaires après 2 h, puis après 6 h. Les produits dans lesquels nous avons trouvé des résidus d’huiles indésirables n’ont pas été testés.

Test d’usage

Trente volontaires jugent à l’aveugle la praticité, les qualités sensorielles (texture, odeur, etc.) et l’efficacité ressentie, là aussi uniquement sur les produits dont la composition est sûre.

Substances indésirables

Mosh C16 à C35. Dans la famille des Mosh, ce sont eux qui posent problème. Selon l’organisme professionnel Cosmetics Europe, ils ne devraient pas dépasser 5 %.

Moah. La seule présence des Moah est indésirable, quelle qu’en soit la quantité. Tous ceux notés ■■ en contiennent. Le produit noté ■ en contient mais à une teneur trop faible pour être quantifiée.

Perturbateurs endocriniens. Certains produits contiennent du BHT, qui n’est pas le plus méchant des perturbateurs endocriniens. Mais les fabricants ne devraient pas en introduire du tout dans des produits susceptibles d’être utilisés chez des enfants et des femmes enceintes.

Allergènes. Les 26 allergènes à déclaration obligatoire sont trop souvent présents, les produits bio étant loin d’être épargnés. Deux produits battent des records avec respectivement 6 et 10 allergènes.

Étiquetage

Trop de listes d’ingrédients ne sont que difficilement (■) ou pas du tout (■■) lisibles (voir notre caméra cachée "Mais où sont les listes d'ingrédients ?"). Nous jugeons également la pertinence, la lisibilité et la présence des mentions obligatoires.

Fonctionnement du service de comparaison

Les produits et services sont classés selon les résultats obtenus lors de nos tests à partir d’un protocole établi par nos experts. Les résultats sont publiés selon un classement basé sur les qualités intrinsèques des produits et sur celles des prestations de service, sans aucune autre considération. Nous achetons de façon anonyme tous les produits que nous testons, nous n’avons aucun lien avec les fabricants, fournisseurs ou distributeurs des produits et services testés, à l’exception des autorisations données par Bureau Veritas Certification conformément aux règles de La Note Que Choisir. Notre classement est totalement indépendant, aucune relation commerciale avec les fabricants, fournisseurs ou distributeurs ne peut avoir d’impact sur ce dernier. Les prix indiqués et les informations sur la disponibilité des produits mentionnés sur notre site sont fournis à titre indicatif et sont actualisés tous les jours. L’offre de produits et services étant pléthorique, nous ne prétendons pas pouvoir tester l’exhaustivité d’un marché. Nous sélectionnons les produits et services les plus représentatifs d’un segment de marché.

Fabienne Maleysson

Contacter l’auteur(e)

Gaëlle Landry

Rédactrice technique