Retour au Comparatif Appareils photo numériques compacts et bridges (129 appareils photo numériques compacts et bridges)

Nikon Coolpix S9700

Nikon Coolpix S9700

15,9 Mpix - 25 mm - 750 mm

Mis à jour le : 27/04/2021

ATTENTION
PRODUIT ARCHIVÉ !
Rendez-vous sur le comparateur mis à jour avec les derniers produits testés !

Avis du testeur

Que Choisir regrette

  • Qualité photo moyenne en basse lumière
  • Pas de réglage manuel de la mise au point
  • Pas de griffe pour flash externe
  • Qualité vidéo mauvaise en basse lumière
  • Conception un peu « plastique »

Le Nikon Coolpix S9700, lancé en février 2014, est un appareil photo compact avec un capteur 15,9 Mpixels, un objectif zoom optique 30× (focales 25-750 mm) et un grand écran (75 mm de diagonale). Malgré la présence de modes manuels (PASM) directement accessibles via une molette, ce modèle n’est pas destiné aux experts (il n’offre ni la mise au point manuelle, ni le format RAW). Comme la plupart des compacts, il est privé de viseur et de griffe porte-flash. Léger (235 g) et peu encombrant (3,5 cm d’épaisseur), il tient facilement dans une poche. Il est disponible en noir, rouge et blanc.
Autres fonctions proposées : Wi-Fi (partage d’images et commande à distance depuis un smartphone), GPS (pour la géolocalisation des images), boussole électronique.

À la lumière du jour, la qualité photo est bonne (images bien exposées avec de belles couleurs et suffisamment détaillées, malgré un peu de bruit). En lumière artificielle, le rendu est satisfaisant. En basse lumière, l’exposition reste correcte mais le bruit est assez présent. Pour compenser les tremblements de la main de l’utilisateur, le stabilisateur d’image est efficace. Le flash (escamotable, il sort automatiquement lorsque la lumière manque) remplit assez bien son rôle.

L’appareil intègre un grand écran fixe (non orientable) de 75 mm de diagonale, avec une très bonne définition (921 000 points) et un excellent angle de vue. Comme tout écran, il peut être difficile à lire en plein soleil, mais il a l’avantage d’être peu réfléchissant et s’en sort mieux que ceux de nombreux autres appareils.

L’appareil démarre en moins de 2 secondes. Une fois démarré, il est rapide à se déclencher (0,17 seconde, une fois la mise au point faite sur le sujet) puis il fait patienter 1,2 seconde entre deux prises de vue. Son mode rafale est rapide et permet de capturer 5 images à une cadence de 5,5 images/s (JPEG).

Les vidéos haute définition (1 920 pixels × 1 080 lignes) sont réussies, du moins à la lumière du jour. En lumière réduite, l’image est très sous-exposée. La qualité du son (stéréo) est moyenne et le bruit moteur zoom ainsi que celui de l’autofocus sont détectables sur l’enregistrement.

Neil McPherson

Neil McPherson

Rédacteur technique