Téléviseurs

Le protocole

Mis à jour le : 17/05/2011 

3D, accès à Internet ou à des services interactifs, connexion à l’ordinateur familial, télévision de rattrapage, vidéo à la demande : le téléviseur devient multifonction. Au risque de décontenancer le téléspectateur.

 

Qualité d'image - Mesures laboratoire

Le principal défaut de la technologie LCD demeure sa directivité. Effectivement, l’angle de vision est limité par la baisse de contraste ainsi que le changement de colorimétrie qui s’opère lorsque l’on s’écarte de la normale à l’écran. Même si les fabricants ont fait de très gros progrès ces dernières années et proposent des dalles de moins en moins directives, il existe des différences de « comportement » assez importantes.

Méthode : nous avons évalué la directivité au travers d’une mesure de l’évolution du contraste en fonction de l’angle de vision. Cette mesure a été réalisée dans le plan horizontal mais aussi dans le plan vertical. La mesure a ensuite été complétée par un jugement subjectif. On notera que cette variation du contraste en fonction de l’angle d’incidence concerne essentiellement les appareils ayant adopté la technologie LCD.

En plus de l’évolution du contraste en fonction de l’angle, nous avons mesuré l’évolution de la température de couleur en fonction de l’angle de visualisation.

Les meilleurs appareils sont bien entendu ceux qui présentent les plus faibles variations de colorimétrie et de contraste.

On notera que les appareils de notre test équipés d’une dalle plasma ont aussi été soumis à ces tests et obtiennent, tout naturellement, les meilleurs résultats.

Les dalles des téléviseurs offrent des revêtements plus ou moins réfléchissants. Lorsque cette tendance est trop marquée, la lumière ambiante se réfléchissant sur l’écran peut gêner la vision du téléspectateur.

Enfin, des tests supplémentaires ont été menés pour évaluer, entre autres, l’effet dit de « clouding » ainsi que la fluidité des images.

Qualité d'image - Jury de vision

Cinq experts devaient noter la qualité des images dans différents modes.

Haute définition. La transmission du signal HD (1920 pixels × 1080 lignes) d’un lecteur Blu-ray vers le téléviseur se fait par la prise HDMI. Le même signal « haute définition », codé en MPEG4, est ensuite adressé à l’entrée antenne pour tester la qualité d’image délivrée par le décodeur TNT-HD.

Définition standard. Les mêmes séquences vidéo, déjà utilisées en haute définition, sont adressées à la prise antenne après avoir été codées en MPEG2 et en définition standard (576 lignes).

Effet 3D. Les téléviseurs pouvant restituer l’effet 3D sont testés sur la base de séquences vidéo provenant d’une part d’un lecteur Blu-ray compatible 3D et d’autre part d’une chaîne payante étrangère retransmettant des matchs de football en 3D.

Télé connectée

On évalue la facilité à trouver des fichiers multimédia localisés sur un ordinateur ainsi que la clarté des informations fournies dans le guide de l’utilisateur. La qualité du portail du fabricant, son organisation et la présentation de ses contenus, ainsi que la facilité et la logique de navigation sont aussi évaluées. Enfin, pour les appareils qui offrent une véritable navigation sur Internet, on évalue l’organisation et la présentation de la page d’accueil, la qualité de la navigation ainsi que la facilité pour entrer une adresse.

Qualité du son

Un jury d’écoute a complété quelques mesures en laboratoire (rapport signal sur bruit, bande passante…).

Facilité d'emploi

Trois experts ont évalué divers points : installation et mémorisation des chaînes, télécommande, menus…

Consommation

Nous l’avons estimée pour l’année, en fonctionnement (base : 3 h 30/jour) et en veille (20 h 30/jour). Elle est ensuite donnée en euros sur la base d’un prix de 12,61 € pour 100 kWh.

Fonctionnement du service de comparaison

Les produits et services sont classés selon les résultats obtenus lors de nos tests à partir d’un protocole établi par nos experts. Les résultats sont publiés selon un classement basé sur les qualités intrinsèques des produits et sur celles des prestations de service, sans aucune autre considération. Nous achetons de façon anonyme tous les produits que nous testons, nous n’avons aucun lien avec les fabricants, fournisseurs ou distributeurs des produits et services testés, à l’exception des autorisations données par Bureau Veritas Certification conformément aux règles de La Note Que Choisir. Notre classement est totalement indépendant, aucune relation commerciale avec les fabricants, fournisseurs ou distributeurs ne peut avoir d’impact sur ce dernier. Les prix indiqués et les informations sur la disponibilité des produits mentionnés sur notre site sont fournis à titre indicatif et sont actualisés tous les jours. L’offre de produits et services étant pléthorique, nous ne prétendons pas pouvoir tester l’exhaustivité d’un marché. Nous sélectionnons les produits et services les plus représentatifs d’un segment de marché.

François Palemon

Rédacteur technique

Contacter l’auteur(e)