Retour au Comparatif Appareils photo numériques compacts et bridges (129 appareils photo numériques compacts et bridges)

Olympus Stylus SH-2

Olympus Stylus SH-2

15,9 Mpix - 25 mm - 600 mm

Mis à jour le : 27/04/2021

ATTENTION
PRODUIT ARCHIVÉ !
Rendez-vous sur le comparateur mis à jour avec les derniers produits testés !

Avis du testeur

Que Choisir regrette

  • Qualité photo moyenne en basse lumière
  • Qualité vidéo
  • Pas de griffe pour flash externe

L’Olympus Stylus SH-2, lancé en mars 2015, est un appareil photo compact avec objectif zoom 24× (focales 25-600 mm) à ouverture maxi F3-6,9. Sans viseur, il intègre un écran tactile fixe (non orientable). Son boîtier au style rétro renferme un capteur 15,9 Mpixels (diagonale de 8 mm, type 1/2,3”). Le format RAW est proposé, mais pas les modes manuels classiques (priorité ouverture et priorité vitesse) recherchés par les utilisateurs exigeants. L’appareil intègre un flash mais il n’y a pas de griffe pour flash externe. Sa fonction Wi-Fi permet de le commander à distance depuis un smartphone.

Le Stylus SH-2 offre une bonne qualité d’image pour les prises de vue effectuées en plein jour et un rendu moyen lorsque la luminosité baisse. L’autofocus est rapide et son stabilisateur d’image est efficace. Le flash intégré est assez satisfaisant, mais manque un peu de puissance.

L’écran est grand (74 mm de diagonale), propose une définition satisfaisante (460 000 points) et sa fonction tactile est pratique (elle permet par exemple d’effectuer la mise au point sur un sujet en touchant l’écran avec le doigt). Les angles de vue sont confortables, mais la surface de l’écran est un peu réfléchissante au soleil et peut aussi être difficile à exploiter en lumière réduite (manque de contraste, image bruitée).

Le Stylus SH-2 s’allume en 1,5 seconde et est très rapide à l’utilisation : il déclenche en moins de 0,2 seconde (une fois la mise au point faite sur le sujet) et est prêt à effectuer la prise de vue suivante quasi immédiatement (0,25 s). Son mode rafale est très performant : 11,4 images/s (JPEG).

Le mode vidéo n’est pas son point fort, avec un rendu assez moyen en plein jour et des performances médiocres en lumière réduite (image très sous-exposée, autofocus qui « pompe »). La qualité sonore est correcte, sans plus.

Neil McPherson

Neil McPherson

Rédacteur technique