Retour au Comparatif Appareils photo numériques reflex et hybrides (61 appareils photo numériques reflex et hybrides)

Nikon DF + AF-S Nikkor 50 mm G SE

Nikon DF + AF-S Nikkor 50 mm G SE

Reflex - 16,2 Mpix - 50 mm - F1,8

Mis à jour le : 05/12/2022

ATTENTION
PRODUIT ARCHIVÉ !
Rendez-vous sur le comparateur mis à jour avec les derniers produits testés !

Avis du testeur

Que Choisir regrette

  • Pas de flash intégré
  • Pas de stabilisateur d’image (avec l’objectif ici testé)
  • Pas de mode vidéo
  • Écran non orientable

Le Nikon DF, lancé en novembre 2013, est un appareil photo reflex haut de gamme destiné aux amateurs de photo. Il intègre un capteur plein format (aux mêmes dimensions que la pellicule traditionnelle, 24 × 36 mm) doté de 16,2 Mpixels et un grand écran fixe (non orientable). Ce boîtier est résolument dédié à la photo, mais est privé d’un flash (on doit l’équiper d’un flash externe). Dépourvu de mode vidéo, il laissera les vidéastes à leur soif. Les multiples barillets offrent un accès direct aux divers modes et paramètres de prise de vue : modes PASM, réglage manuel de la vitesse d’obturation, de l’ISO et de la correction d’exposition. D’autres molettes de réglage permettent de varier la vitesse ou l’ouverture selon le mode sélectionné. Le design rétro du boîtier et sa compatibilité avec d’anciens objectifs Nikkor devraient plaire aux afficionados de la marque.
Le Nikon DF est ici testé avec l’objectif AF-S Nikkor 50 mm G SE qui propose une grande ouverture F1,8 et une bague de contrôle de la mise au point. L’ouverture se règle sur le boîtier. Pour pouvoir profiter d’un stabilisateur d’image avec cet appareil, les utilisateurs doivent s’orienter vers d’autres objectifs de la marque (ceux estampillés « VR »).

La qualité photo impressionne. Ce modèle produit des images bien exposées avec un bon piqué et une maîtrise efficace du niveau de bruit, même en basse lumière où l’autofocus reste très performant, à condition d’effectuer la prise de vue via le viseur. En mode Live View (visée par l’écran), l’autofocus est un peu lent.

Le viseur reflex, de très bonne facture, offre une vue précise du sujet et un grand confort visuel en toute situation.

L’écran n’est ni tactile ni orientable. Mais il est grand (77 mm de diagonale) et son affichage détaillé (921 000 points) apporte un confort supplémentaire. Avec un bon niveau de contraste et une surface peu réfléchissante, il offre une bonne lisibilité à l’extérieur (au soleil). En lumière réduite, il reste exploitable (bon contraste, bon piqué, image peu bruitée), ce qui facilite le contrôle de la mise au point lors de l’utilisation de l’écran pour la visée. Son large angle de vision simplifie les prises de vue à bout de bras.

Le Nikon DF démarre quasi instantanément, en 0,2 s. Il déclenche rapidement, en un dixième de seconde (une fois la mise au point faite sur le sujet), et il est prêt à effectuer une seconde prise de vue après 0,2 s seulement. Son mode rafale est performant : 5,1 images/s (JPEG).

Neil McPherson

Neil McPherson

Rédacteur technique